Lettre d'information du réseau Santé

Politique de la ville | Gérontologie | Insertion/formation | Handicap |
Santé | Economie solidaire | Social | Animation/jeunesse | Tessolidaire.com

N°269 - 13/06/2012

Edito

Homophobie : toujours plus ?

SOS homophobie a rendu public pour la 16ème année consécutive l'analyse des témoignages reçus par l'association. Basé sur les centaines de témoignages que l'association reçoit chaque année sur sa ligne d'écoute et son site internet, le rapport constitue la seule publication permettant de suivre, année après année, l'évolution de l'homophobie et de la transphobie sur le territoire français, de mesurer les discriminations, les violences et les préjugés à l'égard des gays, des lesbiennes et des personnes trans.
Il établit les différents cas d'homophobie et a pour objectif de fournir aux décideurs des clés et des axes de réflexion pour lutter contre l'homophobie : priorités à donner à leurs actions (actions de sensibilisation contre l'homophobie) et points d'attention (recrudescence des agressions physiques...). Le Rapport sur l'homophobie constate, cette année, que l'homophobie et la transphobie sont toujours bien ancrées dans les rapports sociaux.
Si Internet reste le premier bastion de l'homophobie et de la transphobie, le second est peut-être, finalement, encore plus impressionnant : plus de 38% de personnes ayant contacté l'association en sont victimes dans leur vie quotidienne, que ce soit dans leur famille, dans leur entourage, dans leur voisinage ou encore au travail. Cette homophobie et cette transphobie du quotidien que certain-e-s seraient presque tenté-e-s de qualifier "d'ordinaires" sont pourtant les plus difficiles à vivre. Les victimes connaissent leurs agresseur-se-s, les côtoient chaque jour, et c'est parfois inlassablement que ces actes homophobes et transphobes se répètent tous les jours. Les répercussions de cette homophobie et de cette transphobie du quotidien sont préoccupantes en ce qu'elles sont les premières à engendrer un mal de vivre profond chez les victimes.
Les agressions physiques augmentent encore et toujours : les témoignages sont en hausse de 22% et il faut remonter à 2005 pour en relever autant. Si 47% des agressions physiques globales sont commises dans des lieux publics, il faut noter l'exceptionnelle sur-représentativité des lesbiennes dans cette triste catégorie. En effet, 70% des agressions physiques lesbophobes se sont produites dans les lieux publics. Les lesbiennes paient ainsi bien lourdement le prix de leur visibilité dans l'espace public.
Par ailleurs, 28% des personnes trans qui contactent la structure font état d'agressions physiques commises à leur encontre, agressions qui revêtent bien souvent une violence extra-ordinaire. Face à ce constat et ce déchaînement de violences, il apparaît plus qu'urgent d'inclure l'identité de genre parmi les critères légaux de discrimination et d'aggravation des peines. Cette absence apparaît, sans nul doute, comme une violence supplémentaire.

Télécharger le rapport 2012 sur l'homophobie

>> Donnez votre avis 

Pascal POURTAU - Chargé de mission en éducation pour la santé

Actualités

Evaluation de la prise en charge du diabète

L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) a mené une mission d'évaluation transversale de la politique de santé publique relative à la prise en charge du diabète devenu en 2010 la première des maladies chroniques en France (3 millions de personnes atteintes). La mission observe que le coût du diabète progresse ces dernières années à raison d'un milliard d'euros par an, et ce en dépit des actions volontaristes des pouvoirs publics et de l'Assurance maladie, mises en place depuis plus de dix ans. Au-delà de stratégies de dépistage ou de prévention spécifiques qui gagneraient à être améliorées, elle estime que cette pathologie chronique, comme toutes les autres, questionne le système de soins de premiers recours sur son organisation et son efficacité à accompagner des patients au long cours, notamment par l'éducation thérapeutique (ET), mais aussi le rôle de l'hôpital et son articulation avec la ville. Cette réflexion est complétée par une analyse de l'accessibilité de certains actes en ville ainsi que de la qualité et sécurité des antidiabétiques oraux.
>> Télécharger le rapport 

>> Donnez votre avis 

La santé en France et en Europe : convergences et contrastes

Ce rapport du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) établit, à partir des indicateurs de santé ECHI (European Community Health Indicators), une comparaison France-Union européenne sur l'état de santé, l'organisation et le fonctionnement des systèmes de santé nationaux au sein de l'Union européenne. Il met en exergue les atouts et les handicaps de la situation française en indiquant des pistes d'amélioration possible.

>> Donnez votre avis 

Le manque de sommeil influencerait notre alimentation

Selon une étude américaine présentée à Boston au cours de la 26ème conférence annuelle des spécialistes du sommeil, opter pour une alimentation équilibrée pourrait dépendre de la qualité de notre sommeil.
Les scientifiques de l'Université de Berkeley ont ainsi observé l'activité cérébrale de 23 personnes en leur faisant passer des IRM après une nuit de sommeil normale, puis après une nuit de veille. Dans les deux cas, les chercheurs ont demandé aux participants, lorsqu'ils étaient dans l'appareil IRM, de quantifier leurs envies d'aliments divers.
L'étude a montré que le manque de sommeil affectait l'activité cérébrale du lobe frontal, une zone du cerveau qui régit le comportement et dont l'activité se déclenche en présence de choix complexes, notamment culinaires. 

>> Donnez votre avis 

Université d'été en santé publique de Besançon

La neuvième édition de l'Université d'été francophone en santé publique de Besançon se tiendra du 1er au 6 juillet 2012. Organisée par la Faculté de médecine et de pharmacie de Besançon et l'Agence régionale de santé de Franche-Comté, elle sera, cette année encore, l'occasion pour tous les acteurs de santé publique de se former et d'échanger sur les actions de terrain et la recherche. Quinze modules d'enseignements leur seront proposés.
Ce rendez-vous, programmé depuis 2004, rencontre au fil des ans un succès grandissant. En 2011, il a accueilli 217 participants, un nombre limité par les organisateurs, soucieux de préserver la qualité d'accueil et d'enseignement.
>> Le site de l'Université d'été francophone en santé publique de Besançon 

>> Donnez votre avis 

A lire

Cannabis : quels effets sur notre cerveau ?

Interdiction, dépénalisation, légalisation, usage thérapeutique... le débat autour du cannabis a été relancé à la veille du premier tour des élections législatives par les déclarations de Cécile Duflot, porte-parole d'EELV et ministre du logement. A cette occasion Sciences et Avenir fait un point sur les effets connus du cannabis.
>> Voir l'infographie 

>> Donnez votre avis 

Le mandatement, une nouvelle forme de contrat public

Le paquet « Almunia-Barnier » sur les services sociaux d'intérêt général ouvre de nouvelles perspectives de coopération entre les collectivités territoriales et les associations. La procédure de mandatement peut ainsi être utilisée en lieu et place du marché public pour l'exécution d'une mission d'intérêt général. Mais des précisions sont encore nécessaires.
>> Lire l'article : Associations mode d'emploi n° 137 

>> Donnez votre avis 

Formation

-> Prévenir l'obésité en restauration collective

PARIS : le 09 Juillet
Découvrez le programme détaillé

Objectifs
• Appréhender les enjeux du surpoids et de l'obésité
• Appréhender les comportements alimentaires des enfants et des adolescents en tenant compte des dimensions sociologiques, psychologiques et éducatives
• Acquérir des repères sur les besoins nutritionnels, les recommandations du PNNS
• Connaître la réglementation en vigueur
• Découvrir des actions existantes et les méthodes associées

Plus d'informations au 04 76 65 61 00 ou par e-mail :
formation@territorial.fr

-> Découvrez les formations courtes et certifiantes sur notre site - Cliquez ici
 

Nouveaux modèles de documents

Offres d'emploi

Dernière minute

>> 27 offres d'emploi en ligne.

Vous recrutez ?

Pour diffuser une offre d'emploi et recevoir un devis personnalisé, contactez le service commercial.
Lettre du cadre Techni.Cités Associations mode d'emploi Profession territoriale
04 76 65 79 23 ou offres.emploi@territorial.fr.

Dessin d'actu.

Dessin d'actu

Nouveauté

Classeurs avec mise à jour n°20

Diriger un service de restauration municipale ou scolaire
Diriger un service de restauration municipale ou scolaire

A savoir

Carrières Publiques

Carrières Publiques


En savoir plus...

Lettre d'information du réseau Santé
@ TERRITORIAL - Société d'édition et de presse des collectivités territoriales