Lettre d'information du réseau Santé

Politique de la ville | Gérontologie | Insertion/formation | Handicap |
Santé | Economie solidaire | Social | Animation/jeunesse | Tessolidaire.com

N°256 - 01/03/2012

Edito

L'obésité est multifactorielle

La prévalence de l'obésité et du surpoids chez les enfants et les adolescents a fortement augmenté entre les années 1980 et 2000 en France comme dans la majorité des pays industrialisés (Afssa, 2008). Ainsi, en 2006, 18 % des enfants âgés de 3 à 17 ans (16 % des garçons et 19 % des filles) sont en surpoids ou obèses, dont 3 % des garçons et 4 % des filles classés comme obèses (InVS, 2006). Cependant, une stabilisation de cette prévalence a été récemment observée chez les enfants de 5-6 ans entre 2000 et 2005 (Drees, 2010). Les données traduisent aussi de fortes inégalités sociales et une plus forte prévalence de l'obésité dans les familles modestes.
L'obésité est multifactorielle : son développement repose sur des facteurs biologiques, comportementaux et environnementaux (offre alimentaire et offre en activité physique, marketing alimentaire, etc.). On considère aujourd'hui que c'est plus l'interaction entre ces facteurs et non un seul d'entre eux, qui va entraîner l'apparition de l'obésité. D'où le besoin d'inscrire dans la durée la prise en charge d'un enfant en surpoids et d'impliquer toute la famille car des changements durables des modes de vie sont nécessaires.

>> Donnez votre avis 

Pascal POURTAU - Chargé de mission en éducation pour la santé

Actualités

Le médicament n'est pas un produit comme les autres

Le ministère de la Santé annonce le lancement d'une nouvelle campagne de sensibilisation au bon usage du médicament, pour informer les Français sur leur nature active, ainsi que sur les risques associés à la banalisation de leur consommation. Baptisé "Les médicaments, ne les prenez pas n'importe comment", ce dispositif grand public permettra également de sensibiliser les usagers aux dangers liés à la surconsommation des différentes spécialités médicales. La campagne sera diffusée du 2 au 24 mars prochains, via un spot publicitaire TV relayé sur 22 chaînes, et une annonce publiée dans les magazines nationaux.

>> Donnez votre avis 

Bons pas et petits plats

Diffusé par M6 vers 20 h 35, depuis le lundi 30 janvier et jusqu'au vendredi 6 avril, puis du 3 septembre au 26 octobre 2012, le programme Bons pas et petits plats s'emploie à faire connaître les repères du Programme national nutrition santé (PNNS). Il valorise notamment les Français, de tous âges et de tous milieux, qui ont adopté une alimentation plus équilibrée et font davantage d'exercice. Il encourage chacun à suivre leur exemple en démontrant que c'est à la portée de tous. Annoncée et soutenue au moment de son lancement par une campagne dans la presse TV et sur Internet, l'émission trouve un relais sur le site mangerbouger.fr, piloté par l'Inpes.

>> Donnez votre avis 

Des recommandations sur le prix du tabac

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande une hausse progressive et continue des taxes  sur le tabac. Trois constatations ont conduit le HCSP à s'intéresser à la fiscalité des produits du tabac. La première est qu'aujourd'hui « le tabagisme est reparti à la hausse aussi bien en population générale que chez les jeunes ». La deuxième tient au coût lié aux conséquences sur la santé des fumeurs, estimé à plus de 47 milliards d'euros par an (soit 3,05 points du PIB de 2003 ou 772,50 euros par habitant) et la troisième, au fait que « l'outil de lutte contre le tabagisme le plus efficace, à savoir les augmentations des taxes sur les produits du tabac, n'a plus été mobilisé depuis 2004, dernière année de forte augmentation des taxes sur le tabac ». Le HCSP propose donc une augmentation du prix de vente d'au moins 10 % de tous les produits (cigarettes, cigares, tabac à rouler...). 

>> Donnez votre avis 

Sensibiliser les migrants et les habitants des DFA au dépistage du VIH

La communauté d'origine subsaharienne et les habitants des DFA constituent des cibles prioritaires du programme national de prévention du VIH. En effet, chaque année, près d'une découverte de séropositivité sur deux (48 % en 2009) concerne un migrant originaire d'Afrique subsaharienne. Et dans les DFA, la situation épidémiologique du VIH/sida est plus préoccupante qu'en métropole avec une incidence et une prévalence de l'infection plus élevées.
Ces populations se caractérisent en outre par un recours au dépistage souvent tardif. Ainsi, en 2009, les découvertes de séropositivité au stade sida touchaient 16 % des migrants. De même, en 2007-2008, près de la moitié des nouveaux cas de séropositivité recensés en Guadeloupe et un tiers de ceux enregistrés en Guyane et en Martinique ont été diagnostiqués en présence de signes cliniques ou biologiques. Conséquences pour les personnes infectées : une perte de chances thérapeutiques considérable, corrélée à une morbidité et à une mortalité accrues.
Avec pour message "Mon avenir, c'est aussi ma santé", la nouvelle campagne d'incitation au dépistage du VIH et des IST mise sur la valorisation des personnes qui prennent la décision de faire le test. Son principe ? Une galerie de portraits, des scènes du quotidien et autant de raisons de se faire dépister. Il s'agit de montrer que le test peut être réalisé à divers moments de la vie, et pas seulement après une prise de risque : se faire dépister, c'est prendre soin de sa santé et de celle des autres. 

>> Donnez votre avis 

A lire

A la récré, la collation c'est non !

À l'école, et particulièrement à l'école maternelle, les élèves se voient fréquemment proposer une collation. Une pratique qui, loin d'être obligatoire, peut même s'avérer néfaste. Elle semble intéressante, ne serait-ce que parce que les collations sont généralement bien étudiées et adaptées aux besoins des enfants sur le plan qualitatif. Elle mérite cependant réflexion. En effet, il est nécessaire qu'elle soit intégrée correctement dans les pratiques alimentaires des enfants afin de ne pas provoquer une consommation calorique trop fréquente et excessive.
>> Lire l'article : Acteurs de la vie scolaire n° 33

>> Donnez votre avis 

VIH : la prévention combinée

Les fiches pratiques Prévention du CRIPS Rhône-Alpes proposent aux acteurs de terrain des éléments de contexte et de réflexion, des repères épidémiologiques et bibliographiques, sur les grandes questions touchant à la prévention du VIH/sida, des IST et des hépatites.
En 2011, soit trois ans après le pavé dans la mare de l'avis suisse du Pr Bernard Hirschel, les résultats de l'essai clinique HPTN 052 venaient confirmer l'intérêt des antirétroviraux pour réduire la transmission du VIH. Le traitement comme prévention constitue désormais le socle d'une prévention dite combinée, pour qui semble avoir sonné l'heure de la consécration. Mais est‐ce aussi simple que cela ?
>> Lire La Fiche pratique prévention 

>> Donnez votre avis 

Les clés du succès du vélo-boulot-dodo

Alors que le gouvernement vient d'annoncer un Plan national vélo à petits braquets, les villes les plus volontaristes continuent à croire que le recours au vélo est un remède anticrise face à la flambée des prix de l'essence.
>> Lire l'article : La Lettre du Cadre Territorial du 15/02/2012 

>> Donnez votre avis 

Formation

Les formations d'Experts vous proposent ...

Système de santé : les enjeux des mutations en cours
Le 30 mars à Paris
Découvrez le programme ...

Objectifs :
• Comprendre les fortes évolutions en cours dans le système de santé
• Analyser leur impact sur les populations et les territoires
• Explorer les réponses possibles

Plus d'informations au 04 76 65 61 00 ou par e-mail formation@territorial.fr

Découvrez l'ensemble de nos formations - Cliquez ici

Forum de discussion

Les derniers messages postés

>> tous les messages du forum

Offres d'emploi

Dernière minute

>> 23 offres d'emploi en ligne.

Vous recrutez ?

Pour diffuser une offre d'emploi et recevoir un devis personnalisé, contactez le service commercial.
Lettre du cadre Techni.Cités Associations mode d'emploi Profession territoriale
04 76 65 79 23 ou offres.emploi@territorial.fr.

Dessin d'actu.

Dessin d'actu

Nouveauté

Classeurs avec mise à jour n°20

Diriger un service de restauration municipale ou scolaire
Diriger un service de restauration municipale ou scolaire

A savoir

Carrières Publiques

Carrières Publiques


En savoir plus...

Lettre d'information du réseau Santé
@ TERRITORIAL - Société d'édition et de presse des collectivités territoriales