Lettre d'information du réseau Santé

Politique de la ville | Gérontologie | Insertion/formation | Handicap |
Santé | Economie solidaire | Social | Animation/jeunesse | Tessolidaire.com

N°248 - 04/01/2012

Edito

Bonne année 2012, sans tabac ?

Avec les v½ux, les bonnes résolutions font partie des traditions incontournables des premiers jours de l'année. Envie d'un nouveau départ, de tourner la page, de changer d'air... ? Pour les fumeurs qui aspirent au sevrage, la planification et le succès de l'arrêt pourrait constituer un bon objectif pour 2012. Depuis début 2006, la ligne téléphonique Tabac Info Service propose aux fumeurs qui le souhaitent de bénéficier d'un accompagnement personnalisé et gratuit, tout au long du sevrage, assuré par le même tabacologue. L'offre de service de TIS, encore trop méconnue du grand public (qui perçoit majoritairement la ligne comme un dispositif d'information seulement) fait l'objet de sept nouveaux spots radio. Ces derniers, reproduisant des dialogues entre un appelant et un tabacologue de TIS, sont diffusés en janvier 2012 en France métropolitaine et dans les DOM.
Les nombreux bénéfices de l'arrêt du tabac sont aujourd'hui bien établis, notamment pour les maladies cardiovasculaires. Vingt minutes après la dernière cigarette, la fréquence cardiaque redevient normale ; un jour après, les risques d'infarctus du myocarde commencent à diminuer, le monoxyde de carbone est éliminé et n'est plus détectable dans le corps ; deux jours après, le sang est exempt de nicotine ; quelques semaines plus tard, le goût revient et la peau embellit ; encore trois à neuf mois et la respiration s'améliore ; plus d'un an et le risque d'infarctus est réduit de 50 % ; après cinq ans, c'est le risque d'accident vasculaire qui est réduit de moitié, et aussi celui de cancer du poumon ; après quinze ans d'arrêt, le risque de cancer du poumon est équivalent à celui du non-fumeur, et il en est de même pour le risque de maladies cardiovasculaire.
Pour rappel, depuis le 1er février 2007, l'Assurance Maladie rembourse les traitements par substituts nicotiniques (patch, gomme, pastille, inhalateur...) pour un montant maximum de 50 ¤ par an et par bénéficiaire. Pour les femmes enceintes, ce montant est porté à 150 ¤ depuis le 1er septembre 2011.
Quoi qu'il en soit, fumeur, non fumeur ou « fumeur repenti », je vous souhaite une très belle année 2012. 

>> Donnez votre avis 

Pascal POURTAU - Chargé de mission en éducation pour la santé

Actualités

L'autisme, Grande cause nationale 2012

L'autisme et les troubles envahissants du développement (TED) forment un ensemble de pathologies diverses, entraînant un détachement pathologique de la réalité accompagné d'un repli sur soi, d'une perte de la socialisation, d'une perturbation dans la communication et des désordres comportementaux. Les médecins considèrent aujourd'hui l'autisme comme la manifestation comportementale d'un problème neuro-développemental ayant des racines génétiques.
L'obtention du label « Grande cause nationale » est l'occasion pour les associations de malades et de familles de malades de modifier les représentations erronées qui entourent cette pathologie. Le label permet ainsi d'organiser des campagnes d'information et de collecte et d'obtenir des diffusions gratuites sur les radios et les télévisions publiques. Il a été attribué au rassemblement « Ensemble pour l'autisme », qui  regroupe plus de 200 associations de parents et 800 associations gestionnaires d'établissements. 

>> Donnez votre avis 

La crise impacte la santé des Français

Près de deux Français sur dix (19%) avouent avoir diminué leurs dépenses de santé faute d'argent, selon une étude réalisée par Obea / Infraforces pour Santé Magazine. Les populations les plus touchées sont les femmes (8% déclarent avoir "nettement" réduit leurs dépenses santé), et les habitants des régions Nord et Est (11%).
L'étude révèle que les Français ayant diminué leur budget santé ont été contraints de faire des concessions en termes de soins. Les trois quarts d'entre eux (74%) affirment consulter moins souvent et choisir des médecins ne pratiquant pas de dépassement d'honoraires. Près de sept personnes interrogées sur dix (69%) indiquent même avoir réduit leur consommation de médicaments. 
 

>> Donnez votre avis 

Sport et lutte contre la drogue

Un partenariat lie l'Inpes et la Fondation du Football depuis 2008. Cette association, dont la vocation première est de promouvoir une vision citoyenne du foot, met notamment en ½uvre des programmes à visée éducative dans les clubs amateurs, afin d'inciter les jeunes licenciés à adopter des comportements responsables. Elle a lancé l'opération "Respect Tous Terrains", dédiée au respect de soi, des autres et de l'environnement. L'Inpes a participé à l'élaboration du volet "Initiation santé" du dispositif. Le but est de sensibiliser et d'informer les jeunes sur l'hygiène de vie (sommeil, hygiène corporelle, addictions, etc.), la nutrition et la prévention des blessures. Dans ce cadre, un atelier de prévention de l'usage de cannabis a été proposé aux clubs pilotes de la fondation. D'une durée de 30 minutes, il intégrait une séance de discussion autour de la fiche Le cannabis, parlons-en ! et invitait à participer au concours de slogan de la Fédération Française de Football, qui s'est achevé fin novembre. L'objectif de cette animation ? Informer les jeunes joueurs sur les risques du cannabis pour la santé et le développement de l'adolescent.

>> Donnez votre avis 

Nouveau partenariat franco-québécois

Dans le cadre de la 63e Commission permanente de coopération franco-québécoise, un nouveau projet a vu le jour. Programmé sur deux ans, il vise à identifier et à valoriser des actions prometteuses sur les problématiques de poids, dans une double perspective de réduction des inégalités sociales de santé et de développement durable. Coordonné par l'agence régionale de santé d'Ile-de-France et l'Institut national de santé publique du Québec, ce projet poursuit plusieurs objectifs. Au niveau national, il a pour but de doter les acteurs du champ sanitaire, tels les pôles régionaux de compétences ou les ARS, d'outils de repérage et de développement d'initiatives de terrain probantes. Au niveau régional, l'objectif est de faire connaître aux porteurs de projets les facteurs de réduction des inégalités sociales de santé et les critères de développement durable.

>> Donnez votre avis 

A lire

Les TMS ne sont pas une fatalité

Les politiques publiques ont bien appréhendé les enjeux, financiers, humains et sociaux de la prévention des toubles musculosquelettiques. Des difficultés résident cependant dans l'identification de toutes les catégories d'agents concernés et dans la volonté de mettre en place des dispositifs réellement efficaces, qui s'inscrivent dans la durée.
>> Lire l'article : La Lettre du Cadre Territorial du 15/12/2011

>> Donnez votre avis 

Un fonds de dotation associatif au service de projets innovants

En novembre 2009, sept associations du Maine-et-Loire créent ensemble un fonds de dotation pour soutenir des initiatives d'intérêt général autour de l'emploi, du logement, et de la vie en société. Baptisé « Les Entreprises Solidaires », il a pour objectif de disposer de moyens financiers nouveaux pour mettre en oeuvre des projets d'intérêt général innovants.
>> Lire l'article : Associations mode d'emploi n° 131

>> Donnez votre avis 

Formation

Un projet de formation...pensez à l'intra !

Vous souhaitez :
• Bénéficier d'une formation sur-mesure adaptée à vos attentes
• Programmer une formation à la date et au lieu de votre choix
• Former vos agents pour une dynamique de groupe et une culture commune

Nous vous offrons :
• Un accompagnement individuel pour une meilleure compréhension de votre besoin
• Une intervention sur tout le territoire et dans les Dom Tom
• Un réseau de formateurs sélectionnés pour leur expertise et leur pratique des collectivités

Besoin d'un devis gratuit et personnalisé ?
Contactez-nous au 04 76 65 99 43 ou par e-mail intra@territorial.fr

Découvrez les 300 formations du catalogue 2012 réalisables en intra
Pour téléchargez le catalogue, cliquez ici

Offres d'emploi

Vous recrutez ?

Pour diffuser une offre d'emploi et recevoir un devis personnalisé, contactez le service commercial.
Lettre du cadre Techni.Cités Associations mode d'emploi Profession territoriale
04 76 65 79 23 ou offres.emploi@territorial.fr.

Dessin d'actu.

Dessin d'actu

Nouveauté

Classeurs avec mise à jour n°20

Diriger un service de restauration municipale ou scolaire
Diriger un service de restauration municipale ou scolaire

Lettre d'information du réseau Santé
@ TERRITORIAL - Société d'édition et de presse des collectivités territoriales