Lettre d'information du réseau culture

Emploi | Réseaux | Presse en ligne | Librairie en ligne | Base de données | Territorial.fr | Chiffres OJD

N°438 - 11/05/2015

Edito

Je suis embarrassé. Comme vous tous, je lis un peu partout des textes et des articles sur la crise qui touche aujourd'hui l'ensemble du secteur artistique et culturel. Cette crise est décrite sur une « cartocrise » (structures fermées, festivals annulés) et par l'expression récurrente de baisse ou de suppression du financement public. Cette baisse serait liée en particulier à la chutte de la dotation générale de fonctionnement des collectivités locales qui entrainerait des choix drastiques de la part de nos (nouveaux ?) élus.

Je suis embarrassé parce que je ne sais pas ce qu'il en est vraiment. Je ne vais pas ici jouer les Emmanuel Todd pour montrer et inscrire une différence intellectuelle de bon ton actuellement. Je n'en n'ai ni le talent, ni la connaissance « scientifique » (sic). Et c'est peut être ça qui me manque.

Je ne veux, ici, ni nier l'existence de ce déclin, ni amener une forme d'explication voir d'excuse à cette situation, mais je n'ai pas suffisamment d'éléments sérieux, tangibles et explicatifs pour comprendre d'où vient cette situation pré apocalyptique pour certains.

Je suis embarrassé, parce que cela fait plusieurs années que sur tout les tons, à tous les interlocuteurs, élus, DAC, chargés de missions, conseillers... je dis, j'exprime, je ressasse certaine fois la nécessité de faire de l'évaluation des politiques culturelles : de comprendre les enjeux d'aujourd'hui, de se donner des objectifs clairs et de porter des jugements de valeur sérieux sur nos modes d'action...

La lecture de cette carte, de ces articles, de ces mauvaises nouvelles qui tombent alors que les budgets des collectivités territoriales viennent d'être votés, me laisse à penser que plus qu'une crise des politiques culturelles que nous sommes en train de vivre, c'est une crise de la pensée de ces politiques que nous assistons. Quels sont aujourd'hui les arguments autres que financiers qui sont exprimés ? Oui il y a une « inculture » de la culture, de la façon de la penser, de la faire, de la partager, de l'évaluer.

Alors que je finissais cet article je suis tombé sur le travail commun de la SACEM, du CNV et de l'Irma sur les festivals. La différence entre le nombre de disparition et le nombre de création était de + 57 en 2013 et de -7 en 2014, nous attendrons donc avec impatiente ce qu'il en est en 2015 quand ces chiffres sortiront au printemps 2016. Ce travail d'évaluation quantitative fort intéressant, ne nous dit pour autant pas grand chose sur les politiques qui les soutiennent et les accompagnent.

A suivre donc...

>> Donnez votre avis 

Vincent Lalanne, Consultant

Territoires et décentralisation

La loi Notre disséquée par le SYNDEAC

Les actes de la rencontre de la Nacre du 8 janvier dernier et une interview de Vanik Berberian président de l'AMRF

Après la réforme territoriale, une nouvelle réforme territoriale, ou une histoire sans fin...

 

Actualités

Il reste douze jours pour participer au projet de création de la revue NECTAR éditée par les Editions de l'Attribut. En couverture Boris Cyrulnik, la reforme territoriale, les enjeux des Musées dans la compétition mondiale, et les séries télévisées...

Un premier compte rendu de la conférence nationale de la vie nocturne pour développer les « café cultures », dont j'ai oublié de vous parler...

>> Donnez votre avis 

 

Formation

Ateliers d'accompagnement des pratiques professionnelles du champ culturel : une formation singulière et innovante à Paris qui se déroule à la fois au siège du CNFPT et au Centquatre. Proposé par Claude Paquin et Geneviève Goutouly (agence Tertius) il s'agit d'un accompagnement - avec un groupe limité à 12 participant(e)s - de pratiques et de projets en cours (aide à la décision), grâce à une "relation outillée" permettant un développement de l'expertise de chacun(e). L'ensemble de ce processus en cinq ateliers considère que les questions de coopération sont au c½ur des préoccupations actuelles, mais que co-élaborer et mutualiser doivent être accompagnés des outils qui permettent leur mise en ½uvre réelle. Le premier atelier commence les 10 et 11 juin mais n'hésitez pas à joindre les intervenants - Claude Paquin et Geneviève Goutouly - au 06 23 19 44 52 si vous avez une préoccupation sur cette première date ... Inscription ici.

 

Rencontres, séminaires, colloques...

Education, enseignement et pratiques artistiques : donner du sens. A l'occasion du Festival de la Voix de Châteauroux, Culture O Centre, le CEPRAVOI et les Ligues de l'enseignement de l'Indre et du Cher se proposent d'inviter les acteurs de l'Education Artistique et Culturelle à débattre de la mise en place des parcours d'éducation artistique dans une logique de complémentarité entre les temps scolaires, périscolaires et extrascolaires. Le mercredi 13 mai à Equinoxe, Scène Nationale de Châteauroux (36)

Comment le développement culturel des territoires ruraux peut-il s'appuyer sur le numérique ? 19 mai à Ponçins (42) organisé par La Nacre

Venez découvrir les groupements d'employeurs le 21 mai prochain au CNAM à Paris, une initiative de la plateforme des groupements d'employeurs culture.

La FNAMI (Fédération Nationale des Musiciens Intervenants) organise du 1er au 7 juin 2015 la semaine de la musique à l'école (Les oreilles en l'air 2015) et des rencontres nationales et festives les 4 et 5 juillet prochain. Renseignements ici

 

A lire

"Le problème du jazz" un excellent article très documenté de Karoll Beffa à propos du livre de Raphaël Imbert, Jazz Supreme. Initiés, mystiques et prophètes, Paris, Éditions de l'Éclat, 2014. 25 ¤, 320 p.

Un dossier sur l'économie de la culture à lire en ligne à la Documentation Française

Un intéressant article de Stéphane Menu sur le « décrochage de l'éducation populaire » dans la Lettre du Cadre

Les chiffres clés de la culture 2015

>> Donnez votre avis 

 

Patrimoine

La Ville de Paris a annoncé qu'elle allait consacrer 80 millions d'euros d'ici 2020 à son patrimoine cultuel.

La dernière revue de l'Observatoire des Politiques Culturelles présente le bilan d'une décentralisation dont on parle peu : L'Inventaire général du patrimoine culturel, dix ans après son transfert auprès des Régions.

 

Mécénat culturel

Les futures formations sur le mécénat d'entreprises proposées par l'ADMICAL

>> Donnez votre avis 

 

Europe

A Milan, Lille continue à tenir sa place européenne et promeut Lille 3000

>> Donnez votre avis 

Offres d'emploi

Dessin d'actu.

Tous les dessins d'actu

A la une

La Lettre du Cadre Territorial

N°488 - Mai 2015

Sommaire de la lettre du cadre 488

accueil | info éditeur | contact | tous nos sites | diffusion contrôle | données personnelles
modifier / supprimer vos abonnements | modifier votre adresse email d'inscription
Lettre d'information du réseau culture
@ TERRITORIAL - Société d'édition et de presse des collectivités territoriales