Lettre d'information du réseau culture

Emploi | Réseaux | Presse en ligne | Librairie en ligne | Base de données | Territorial.fr | Chiffres OJD

N°437 - 13/04/2015

Edito

Les 18, 19 et 20 mars derniers « Culture 21 : Actions », le nouveau texte des agendas 21 de la culture, a été présenté à Bilbao lors du Sommet « Culture de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU). »

Presque onze ans après le texte fondateur adopté le 8 mai 2004 à Barcelone, ce sommet international a permis de faire un point sur les réalisations de ces agendas, de voir dans quel contexte législatif international ils s'inscrivent et enfin de présenter cette nouvelle mouture. Celle-ci, sans remettre en question le premier texte, lui apporte une dimension plus pragmatique et plus opérationnelle, d'après les commentateurs avisés.

Il est difficile de faire un état des lieux des agendas 21 de la culture en France en 2015. Ils étaient 18 en 2008. A Bilbao étaient présents des représentants des villes de Paris, Lille, Lyon, Saint Denis (et Plaine Commune), Clermont-Ferrand, Angers, Colomiers, Tremblay-en-France. Certaines de ces villes ne sont pas encore dans cette démarche. L'intérêt principal de cette réunion était donc la présentation de ce nouveau texte. En fait il n'y eut pas de présentation du texte mais un vote public de la commission culture de CGLU et une distribution du texte...

Que nous apprend la lecture de ce texte appelé : « Culture 21 : Actions » ?

Une étude menée par CGLU en 2014 auprès de 142 communes ou gouvernements locaux dans le monde révélait que la principale contribution de ces agendas avait été la sensibilisation sur le lien entre culture et développement durable. Ce nouveau texte, tout en restant dans cette dimension « d'intégration de la relation entre citoyenneté, culture et développement durable », propose une nouvelle perspective qui parcourt les valeurs et les engagements qu'il décrit. Cette perspective s'inscrit plus fortement dans l'expression des droits culturels et dans l'importance centrale de la culture et des facteurs culturels (la mémoire, la créativité, la diversité et le savoir), dans le respect des acteurs (personnes, communautés, etc.), d'aujourd'hui et de demain.

Le texte se veut aussi plus pragmatique sur la façon dont les communes et gouvernements locaux et les acteurs de la société peuvent s'engager conjointement « dans la dimension culturelle d'une ville durable ». Ce que je retiens des actions proposées dans les neufs engagements est la forte réaffirmation de la dimension de transversalité de la culture et des facteurs culturels dans le lien avec l'éducatif, le social, l'économie, l'espace public, l'environnement...mais aussi la présence permanente de la question de la formation, de l'égalité femmes/ hommes, et la valorisation des actions locales, de l'évaluation.

Ce que l'on peut regretter du texte, c'est qu'il reste un texte pour les villes et les métropoles. Une référence est faite sur les territoires périphériques mais aucune sur la question de la ruralité. Ce défaut « congénital », ces territoires qui ne sont pas présents à CGLU, entache un peu la dimension universelle du texte.

Les questions qu'il pose aujourd'hui pour notre pays sont : Est ce que les villes et gouvernements locaux (pour nous les intercommunalités) vont s'emparer de ce texte ? Comment vont-elles le prendre en compte et l'appliquer ? Il y a là un engagement à développer en termes d'explication, de formation, d'accompagnement auprès des collectivités territoriales mais aussi auprès de l'ensemble des acteurs culturels pour que ce texte ait une vocation politique et citoyenne de développement de nos politiques culturelles. A suivre donc...

Exceptionellement il n'y aura pas de lettre le 27 avril. La prochaine sortira le 11 mai.  D'ici là et pour ceux qui en prennent : bonnes vacances de printemps

>> Donnez votre avis 

Vincent Lalanne, Consultant

Actualités

Des dizaines de communes contraintes d'annuler des festivals pour cause de baisse des dotations.

La lettre de l'UFISC à Madame la Ministre de la Culture sur l'entreprendre dans la culture.

Tout savoir sur les 101 présidents des conseils départementaux.

>> Donnez votre avis 

 

Rencontres, séminaires, colloques...

L'ADMP organise sa prochaine rencontre thématique sur le thème "Droits culturels et démarches participatives : nouveaux gadgets ou transformations profondes ?" le lundi 11 mai 2015 de 9h à 12h30 au Moulin à Roques-sur-Garonne (31).

Le Comité d'histoire du ministère de la Culture et de la Communication, la Commission nationale française pour l'Unesco et Sciences Po vous convient à la séance intitulée : Les politiques culturelles doivent-elles être multiculturelles ? avec Angéline-Escafré Dublet, Maître de conférence à l'université de Dijon, David Fajolles, Secrétaire général de la Commission français pour l'Unesco et Laurent Martin, Professeur à l'Université Paris III Le mercredi 15 avril à 19h Commission nationale française pour l'Unesco 57, bd. des Invalides à Paris

 

Livre et lecture publique

Fleur Pellerin vient de confier à la sénatrice Sylvie Robert une mission sur l'adaptation des horaires des bibliothèques municipales afin de mieux correspondre au temps des lecteurs... où l'on retrouvera le débat sur  de l'ouverture le soir et le week-end....

 

CINEMA

Le CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) publie son étude sur "La production cinématographique en 2014", qui dresse le bilan de l'ensemble des films agréés l'an dernier. De façon globale, l'étude relève que "malgré un contexte économique difficile, la production cinématographique française reste dynamique avec 203 films produits en 2014 (-6 films), soit le même niveau qu'en 2010".

>> Donnez votre avis 

 

ERRATUM

Ce n'est pas l'ADDA du Tarn et Garonne qui est en péril en Midi Pyrénées mais celle de la Haute Garonne.
Toutes les informations sur l'ADDA du Tarn et Garonne ici

>> Donnez votre avis 

 

Patrimoine

La copie de la Grotte Chauvet qui s'appelle la Caverne du Pont d'Arc ouvrira au public le 25 avril prochain, vous pouvez dès à présent visiter la Grotte Chauvet sur Internet avant de partir en Ardèche.

 

A lire

Prochainement (en juin) la revue Nectart, semestriel des Editions de l'Attribut (j'y reviendrai prochainement.

>> Donnez votre avis 

 

Mobilité

Martine Legrand va diriger la scène nationale d'Albi. Elle était Directrice du théâtre du Beauvaisis.
Marcial Di Fonzo Bo est le nouveau directeur de la Comédie de Caen. Il succède à Jean Lambert WILD devenu directeur du Théatre de Limoges en 2014.
Philippe Valla est le nouveau Directeur du développement culturel de la communauté d'agglomération de Clermont-Ferrand. Il exerçait les mêmes fonctions jusqu'à l'année dernière à la Ville d'Angers.
Elodie Pignol est devenue Directrice du développement culturel de la Ville de Montauban. Elle était auparavant chef du service Patrimoine du département du Lot et Garonne.
Arielle Fanjas vient de prendre le poste de directrice générale du pôle Culture et tourisme à la Ville de Besançon. Elle était précédemment directrice du développement culturel de la Ville de Nantes.

Offres d'emploi

accueil | info éditeur | contact | tous nos sites | diffusion contrôle | données personnelles
modifier / supprimer vos abonnements | modifier votre adresse email d'inscription
Lettre d'information du réseau culture
@ TERRITORIAL - Société d'édition et de presse des collectivités territoriales