Actualité

Techni.cite N° 519 - 28/01/2011 - Tous les articles

Techni.cite
Téléchargez le N° 519 - Archives - Vous abonner

Risques - OGM : les Pays de la Loire et l'Ile-de-France s'unissent au Gers (27/01/2011)

Prenant le pas du Conseil général du Gers, les régions Ile-de-France et Pays de la Loire vont saisir la Cour de justice de l'Union européenne au sujet de l'autorisation d'importation et de mise sur le marché de six nouvelles variétés d'OGM actée en juillet dernier.

Le Gers avait fait savoir, en octobre 2010, qu'il contestait cette décision de la Commission européenne car elle comportait, selon lui, plusieurs atteintes: le principe de précaution, le principe de protection des consommateurs et enfin le principe d'équilibre entre les pouvoirs au sein de l'Union européenne, la Commission s'étant vraisemblablement prononcée de manière unilatérale sur ce sujet.

Donnez votre avis 1 commentaire 

Aménagement - Voies sur berge parisiennes : le projet évolue (27/01/2011)

Le projet d'aménagement des voies sur berge à Paris, qui consistera notamment à piétonniser une partie des quais bas, a été affiné par la mairie de Paris, en tenant compte des observations du préfet de Police.

La mairie de Paris avait lancé une concertation publique à la rentrée de septembre, qui s'était traduite par 21 réunions publiques et 3 200 avis, sans compter les contributions sur un site internet créé ad hoc. Selon une enquête Ifop pour la mairie parue hier dans Le Parisien, 71% des Parisiens sont favorables à ce projet.
Le schéma présenté hier par l'adjointe l'Urbanisme Anne Hidalgo présente quelques modifications par rapport au projet d'origine. «nous allons aménager la totalité des berges de Seine, notamment dans le XIIe, XIIIe et XVe », alors que cet aménagement se cantonnait au départ aux arrondissements centraux, a expliqué Mme Hidalgo.

Celle-ci a aussi annoncé que la mairie allait relier les IVe et XIIe arrondissements par une passerelle, et elle a confirmé l'installation d'une piscine sur la Seine au bas du parc André Citroën (XVe).

Concernant les réserves de la Préfecture de police sur des noeuds de circulation pouvant surgir autour de la Concorde, la mairie a finalement décidé de « maintenir la voie de bus, rétrécir les voies pour créer une 4e file de circulation », quai Anatole France, rive gauche/ Face aux risques de crues comme celle survenue en décembre à Paris, « tous les aménagements seront légers et démontables, et nous sommes systématiquement prévenus des crues trois jours avant », a-t-elle précisé. Les installations sportives, des toilettes ou des vestiaires seront ainsi plutôt installés sur des barges flottantes.

« L'élément le plus monumental sera l'emmarchement devant le musée d'Orsay » reliant l'ancienne gare aux quais bas, pour y créer des événements culturels.

Le Conseil de Paris va rediscuter début février de ce projet qui devrait voir le jour à l'été 2012. Il a été revu financièrement: le budget d'investissement a été révisé en baisse (35 millions d'euros contre 40), mais le budget de fonctionnement porté de 2 à 5 millions d'euros par an.

Source : AFP

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Insolite - Une communauté de communes délogée par un site porno (27/01/2011)

Quelle n'a pas été la surprise de la communauté de communes de Haute-Cornouaille, en Bretagne, de découvrir le 1er janvier dernier que son site Internet n'abritait plus des informations pratiques à destination des administrés, mais des clichés pornographiques en provenance des Etats-Unis.

La collectivité, qui n'avait plus l'usage de l'ancien nom de domaine pays-de-chateauneuf.com depuis 2006 mais qui en restait en principe propriétaire, a donc constaté qu'un site américain venait d'en faire l'acquisition malgré elle.
En attendant de trouver une solution, la communauté de communes a migré vers un blog, haute-cornouaille.fr.

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Énergie - Chauffage morbide (27/01/2011)

Chauffer une piscine grâce à un crématorium...C'est l'idée écolo d'une ville d'Angleterre qui fait débat dans la population.

Dans la ville de Redditch, près de Birmingham en Angleterre, un conseil de quartier milite pour chauffer le nouveau complexe sportif grâce à la chaleur émise par le crématorium voisin. Selon les membres du conseil, la chaleur captée pourrait permettre d'économiser près de 17.000 euros par an. L'idée est en débat...

Source : La Lettre du Cadre territorial

Soyez le premier à rédiger un commentaire !