Lettre Culture

Lettre d'information du réseau culture N° 355 - 02/07/2012 - Tous les articles

Lettre d'information du réseau culture
Téléchargez le N° 355 - Archives - Vous abonner

Edito - Réforme territoriale en suspens, questions de la gestion des politiques culturelles en suspens... (02/07/2012)

On le sait depuis l'arrivée du nouveau gouvernement, une partie de la Réforme territoriale votée le 16 décembre 2010 est morte-née. Un Haut-conseil des collectivités territoriales devrait permettre une relation plus permanente et confiante entre le gouvernement et les associations d'élus. De façon similaire devrait être systématisée à l'échelle régionale une Conférence des Exécutifs des principales collectivités. La dynamique des contrats de plan serait reprise, les compétences des Régions étendues en matière de développement économique, d'innovation et de formation professionnelle.

Si le conseiller territorial (qui aurait été à la fois conseiller général et régional) ne verra pas le jour, une forme de proportionnelle pourrait être appliquée pour les conseillers généraux, dont le nombre pourrait varier.

Les plus grands acquis de la réforme initiale resteront vraisemblablement :

1- le renforcement de l'intercommunalité, avec un nouveau mode de scrutin et  la possibilité de transfert de services ou la création de services communs (ainsi que des possibilités de fusion de Départements ou de Départements avec une Région).
Mais jusqu'où peut aller la mutualisation de services, et sous quelle forme juridique ? Tout le problème est de savoir, en raison de l'autonomie politique de chaque collectivité, comment on pourrait imaginer par exemple sur un territoire  une organisation fonctionnelle de l'éducation artistique et culturelle, c'est-à-dire un service qui harmoniserait la question pour les écoliers, les collégiens et les lycéens d'une même agglomération ? Les limites de la gestion du personnel d'un service de lecture bi-départemental que je codirige sont là pour montrer que seul un EPCC pourrait régler ce type de question. Mais les EPCC sont encore considérés, notamment pour mener des politiques publiques (et non gérer un équipement et un festival) comme une sorte de démembrement des collectivités concernés.

2- la création de métropoles dotées de compétences propres tels que le développement et l'aménagement économique, social et culturel (construction et fonctionnement d'équipements « d'intérêt métropolitain »)  et pouvant demander au Département des compétences telles que le patrimoine (musées). Sans oublier les pôles métropolitains dont les compétences ne sont pas définies par la loi. Avec l'inquiétude compréhensible de certains Départements (Rhône, Bouches du Rhône) qui seraient réduits à coordonner quelques cantons ruraux périphériques.

A l'issue de  cette Réforme constatera-t-on peut-être l'encouragement à un peu plus de diversité territoriale (considérant par exemple qu'un Conseil général est très différent d'un endroit à l'autre et n'est pas forcément géré au mieux avec des règles uniformes en Seine St Denis et en Lozère, sans expérimentation possible), ... avec en parallèle la mise en œuvre d'une vraie péréquation territoriale.

Lors d'un récent débat que j'animais dans le Var, deux tendances se faisaient jour. D'un côté l'idée qu'on ne pouvait plus se contenter des frontières existant entre les différentes disciplines (ex : bibliothèques/archives) et entre  les différents niveaux de collectivité (sans oublier l'Etat et l'Europe) ; qu'il fallait donc changer de modèle , imaginer d'être solidaire et de travailler en réseau en trouvant les passerelles nécessaires (d'ailleurs les projets culturels créent souvent leur territoire et font sauter les frontières).
De l'autre, une certaine crainte que la Réforme ne se fasse au détriment de la démocratie et que le citoyen comprenne encore moins de qui dépend telle ou telle compétence. Actuellement beaucoup de citoyens s'abstiennent aux élections autres que les élections municipales (beaucoup ne connaissent vraiment que le Maire). D'où la nécessité pour certains de ne pas aller trop vite dans les transferts de compétence et  en tout cas la nécessité d'un devoir de démocratie participative passant par des espaces de concertation (conseils de développement, droit de pétition, etc.) et d'information pour améliorer la lecture du fonctionnement des administrations locales.

Ces mutations devraient  en tout cas être l'occasion de se reposer la question des enjeux publics  de nos politiques culturelles et des  projets communs pouvant être engagés entre différents services de la collectivité, et entre collectivités.

D'autant plus que l'union fait la force, et qu'il peut être salutaire qu'il soit plus difficile de se retirer d'accords inter-collectivités en période de crise. Car s'il était certes nécessaire de conserver des financements croisés pour la culture, on a vu ces dernières années comment des compétences partagées mais non obligatoires pour personne (spectacle vivant, cinéma, arts plastiques, éducation artistique) pouvaient faire les frais de décisions unilatérales de baisse, au détriment le plus souvent des équipes artistiques ainsi que des communes cart elles qui gèrent le plus grand nombre d'établissements artistiques et culturels.

François Deschamps

Photo : Anne-Marie ESCOFFIER, la nouvelle Ministre déléguée (auprès de Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique) chargée de la Décentralisation.

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Actualités - De bonnes nouvelles venues du Ministère de la culture (29/06/2012)

Aurélie Filippetti, ministre de la culture et de la communication, présidera lundi 2 juillet pour la première fois le Conseil des Collectivités Territoriales pour le Développement Culturel.
Elle a confirmé le déblocage effectif des crédits sur le spectacle vivant qui avaient été gelés par le précédent gouvernement (23,5 millions d'euros, dont 18,5 qui iront en région et 5 versés par le ministère à des structures agréés).
Elle accompagnera François Hollande au Festival d'Avignon le samedi 7 juillet.

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Actualités - Commission Culture de l'Assemblée nationale (28/06/2012)

Le socialiste Patrick Bloche a été nommé président de la Commission des affaires culturelles (et de l'éducation) de l'Assemblée Nationale, qui intervient , depuis 2009 et sa séparation de la Commission des affaires familiales, dans les domaines de l'enseignement scolaire, l'enseignement supérieur, la recherche, la jeunesse, les sports, les activités artistiques et culturelles, la communication et la propriété intellectuelle. Le député de la septième circonscription de Paris s'était engagé contre la loi Hadopi en 2009, et a plus récemment œuvré aux côté de Martine Aubry pour le pôle Culture et Médias de sa campagne pour les primaires socialistes.

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Actualités - L'accueil de jeunes sur les sites patrimoniaux (28/06/2012)

56 musées et monuments ouvrent les Portes du temps à plus de 35 000 jeunes pour une découverte artistique et ludique du patrimoine.

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Revue de presse - (29/06/2012)

Filippetti débloque des crédits pour le spectacle vivant -Ils s'élèvent à 23,5 millions d'euros. Le précédent gouvernement avait décidé de les geler en début d'année. Le  29 juin sur liberation.fr

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Revue de presse - (28/06/2012)

Le retour de la TVA à 5,5% réjouit-il les libraires? - La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a promis de faire repasser la TVA sur le livre de 7 à 5,5%. Pour le plus grand bonheur des libraires?  Un article de Margaret Alwan le 26 juin sur lexpress.fr

Faut-il créer un Centre national de la musique ? - Interview d'Eric Petrotto,  président de CD1D (fédération de labels indépendants), musicien, vidéaste et Leïla Cukierman, directrice du théâtre Antoine-Vitez d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), le 22 juin sur humanite.fr

Une intoxication nauséabonde - Attaqué de toutes parts, le régime des intermittents, en vigueur jusqu'à fin 2013, pourrait être renégocié dès septembre.- Un article d' A. B.-B. le 25 juin sur humanite.fr

Le pari du tourisme culturel - Jean Blaise est l'agitateur culturel nantais depuis 20 ans. Entretien le 27 juin 2012 dans Sud-Ouest.  

19 nouveaux phares classés monuments historiques - 19 nouveaux phares représentatifs de différentes périodes et typologies sont désormais classés monuments historiques. Au total ce sont 33 phares ainsi protégés. - Un article de Thomas Bizien le 27 juin sur le Journal des Arts.  

Paris crée un établissement public pour gérer ses musées - A l'occasion du conseil de Paris des 19 et 20 juin, la ville de Paris a adopté une importante réforme de l'organisation de ses 14 musées. A compter du 1er janvier 2013, ceux-ci seront en effet regroupés au sein d'un établissement public local à caractère administratif, qui sera chargé de leur gestion. En pratique, il s'agira d'une régie personnalisée dotée de la personnalité juridique et de l'autonomie financière.

L'impossible équation des intermittents du spectacle - Le régime d'indemnisation chômage des artistes et techniciens du spectacle doit être renégocié avant la fin 2013. Largement déficitaire, sujet à des fraudes, il est aujourd'hui à bout de souffle. Un dossier explosif pour la nouvelle ministre de la Culture. Un article de Nathalie Silbert le 28 juin sur Les Echos.fr

L'Unesco distingue les terrils et les cités des bassins miniers du Nord - L'inscription, samedi, par l'Unesco du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au patrimoine mondial de l'humanité récompense la seule candidature française mais surtout une région ayant connu une reconversion difficile après trois siècles d'exploitation du charbon.- Le 1 er juillet sur le monde.fr

Jean-Michel Ribes fêtait ses dix ans à la direction du théâtre du Rond-Point en compagnie de François Hollande - Un article d'Alexis Ferenczi  le 1 er juillet sur le Huffington Post.

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Culture Blog note - (28/06/2012)

Festivals de l'été : les incontournables - Tour d'horizon de quelques-uns de ces événements incontournables.

Chers programmateurs de nos grandes scènes... Un article d'Agnès  Freschel  (juin) sur « Zibelin, l'actualité culturelle en PACA.. »

Les menaces sur le mécénat seraient levées selon Le Canard Enchaîné - Un article de Didier Rykner, le 27 juin 2012 sur la tribune de l'Art.

Cinéma : suppression de subventions du Conseil général du Rhône - Le Conseil Général du Rhône suspend sa participation financière au dispositif « Collège au cinéma » (120 000 euros) à partir de la rentrée 2012 et a supprimé toutes les subventions allouées aux festivals de cinéma pour cette année. Le travail de maillage des territoires, de recherche du public, de découverte des films d'auteurs qui se fait depuis plus de 20 ans dans la plupart des structures du Rhône (déjà fragilisées par la concurrence des multiplexes), est mis dangereusement en péril par ces décisions du Conseil Général, sans préavis ni concertation d'après les structures concernées.

De la médiation culturelle... le 28 juin sur la Cité des sens (le blog de Jean-Claude Pompougnac)

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Arts de la rue - Aurélie Filippetti marque son intérêt pour les arts de la rue (28/06/2012)

La ministre Aurélie Filippetti sera le 1er juillet à Sotteville-lès-Rouen pour y signer la convention de l'atelier 231, à l'occasion du 23ème festival des arts de la rue Viva Cité. Une séance de travail avec quelques directeurs de CNAR et des représentants de la Fédération des Arts de la rue est prévue dans l'après-midi.

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Cirque - (28/06/2012)

Le festival de la Route du cirque - Un article de Marie Rogatien le 30 juin sur lefigaro.fr

Cirque en campagne est finie, mais les 10 propositions qui en sont issues ne demandent maintenant qu'à être travaillées et suivies d'effets :
1/ Inventer un nouvel équilibre des moyens entre formation, production et diffusion ;
2/ Conforter les parcours professionnels des compagnies ;
3/ Consolider les moyens de production ;
4/ Renforcer et poursuivre le maillage territorial ;
5/ Elargir la diffusion des arts du cirque ;
6/ Bâtir un plan national en faveur du chapiteau ;
7/ Affirmer la nécessité des financements croisés ;
8/ Respecter les processus de création et dépasser l'instrumentalisation
9/ Poursuivre l'élargissement et le renouvellement des publics ;
10/ S'insérer dans une dynamique de dévt durable pour le cirque de demain.

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Mobilité - (28/06/2012)

Thierry Gausseron, actuel administrateur général du musée d'Orsay, devient administrateur général du Château de Versailles en remplacement de Denis Berthomier devenu conseiller Culture de Jean-Marc Ayrault

Irène Basilis, l'actuelle directrice du SYNDEAC (Syndicat National des Entreprises Artistiques et Culturelles) remplace Jean-Marc Vernier comme Conseillère Culture de Jean-Jacques QUEYRANNE, président de la Région Rhône-Alpes.  Dans la région, Irène Basilis a déjà travaillé à l'Hexagone de Meylan, au centre Léonard Vinci de Feyzin, à la Maison de la culture de Chambéry et à celle de Grenoble.  Jean-Marc Vernier, quant à lui,  part diriger le Pôle d'enseignement supérieur Spectacle vivant Bretagne-Pays de la Loire, situé à Nantes.

Thierry Boré, directeur de l'ODIA Normandie, est nommé directeur de l'Agence régionale «Spectacle vivant en Bretagne ».

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Agenda - (28/06/2012)

Journées Professionnelles Européennes des Lieux de Musiques Actuelles (JPEMA), ouvertes aux acteurs des musiques actuelles, au-delà des membres des fédérations organisatrices,  les 27, 28 et 29 juin à Belfort & Montbéliard . Ce sera également l'occasion de refaire un point d'étape sur le projet de regroupement de la Fédurok et de la FSJ.

Agir à l'international : initiatives d'acteurs culturels et intervention des Régions Débat organisé par la Région Champagne-Ardenne le 12 juillet àAvignon (de 9h30 à 11h45 à  l'ancienne Caserne des pompiers.

Une nouvelle politique publique pour la création musicale ? Débat public le 9 juillet à Avignon (Cloître Saint-Louis, 15 à 17h) organisé par Futurs Composés en association avec l'Aijma, la Famdt, Grands formats et Zone Franche

Soyez le premier à rédiger un commentaire !