Lettre Intercommunalité

Accueil > Services > Newsletters > Lettre Interco.

Lettre d'information du réseau intercommunalité

Edito

Les mots et les chiffres tabous ! . (23/03/2009)

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

La langue française est tellement riche que l'on peut facilement se permettre de remplacer des mots qui fâchent par d'autres qui n'ont pas nécessairement le même sens mais qui évitent de faire peur. Cependant il est facile d'imaginer le double sens de ces mots ou de ces groupes de mots qui sont politiquement correctes. Par exemple il ne faut pas parler de fusions entre les communes et les intercommunalités mais il vaut mieux dire « permettre aux intercommunalités de se transformer en communes nouvelles en redéployant, en leur faveur, les aides à l'intégration des communes » (proposition n°9 du comité Balladur).


De même il ne faut pas dire réduction des dépenses de fonctionnement des communes et des EPCI, il faut dire « mutualisation des services intercommunalité/ville centre ».

Mais KPMG vient de réaliser une étude pour le compte de l'Assemblée des départements de France qui tend à démontrer que la fusion département-région ne génèrerait que très peu voire aucune économie !

Il est certain que ce n'est pas le nombre des exécutifs régionaux ou départementaux que le comité Balladur propose de réduire (même si leurs indemnités sont sans commune mesure avec celles perçus par la majorité des EPCI moins urbains) mais bien celui des petites communes et des intercommunalités pour 1/3 !

Lettre d'information du réseau intercommunalité
Extrait de Lettre d'information du réseau intercommunalité - N° 151 (23/03/2009)
Téléchargez le N° 151 - Archives - Vous abonner