Lettre Culture

Lettre d'information du réseau culture

Edito

La rentrée... des « Entretiens de Valois ». (24/09/2008)

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

La ministre de la Culture a présidé le 9 septembre 2008, dans un climat parait-il tendu, la quatrième réunion plénière des Entretiens de Valois (instance de partenaires réfléchissant sur l'évolution de la politique du spectacle vivant... dans le cadre de la RGPP).

L'ambition initiale a un peu réduit à la cuisson. Le nombre de groupes de travail devrait passer de vingt à trois :
- Clarification des politiques publiques en matière de spectacle vivant (étude de mise en place d'un cahier des charges « type », d'un fonds de soutien à projets, d'un programme unique) ;
- Politique de l'emploi (concept « d'entreprises artistiques d'intérêt général », élargissement des COREPS) ;
- Plateforme de préfiguration d'un observatoire national du spectacle vivant (sous l'égide de Daniel Barroy, chef du service de l'Inspection et de l'Evaluation du Ministère) .


Ces groupes de travail vont être mis en place le 30 septembre, après l'importante conférence budgétaire du 26 septembre, où seront annoncés les budgets des ministères pour les deux années à venir. Ils devront faire des propositions opérationnelles pour le 15 décembre.

Neuf syndicats ont fait une déclaration préalable précisant les conditions constituant un préalable à leur participation future aux Entretiens de Valois. Les représentants des collectivités territoriales ont également fait part de leurs inquiétudes, sans garantie sur le budget de la culture dans les trois années à venir.

Quant au Conseil des collectivités territoriales pour la culture, il va également fonctionner avec trois groupes de travail (le CLIDAC, Comité de liaison national des DAC, y sera représenté). Le premier, qui se réunira le 9 octobre, portera sur la décentralisation des enseignements artistiques. Le deuxième sera consacré au patrimoine, et le troisième à l'audiovisuel et à la TNT.

La question reste entière pour ces deux instances de concertation : est-ce une chance qu'elles existent ? des propositions peuvent-elles y être élaborées, y être entendues et mieux, prises en compte ? Ou bien au contraire y perd t-on son temps, face au rouleau compresseur du « Comité de modernisation des politiques publiques », dont les décisions devront s'appliquer quoi qu'il en coûte ...

A suivre... après le 26 septembre !

François Deschamps

Lettre d'information du réseau culture
Extrait de Lettre d'information du réseau culture - N° 175 (24/09/2008)
Téléchargez le N° 175 - Archives - Vous abonner