Lettre Documentation

Accueil > Services > Newsletters > Documentation

Lettre d'information du réseau documentation

ACTUS

L-I-B : trois lettres qui fâchent Paris contre l'ABF !. (14/08/2015)

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Dans un courrier adressé à l'Association des bibliothécaires de France (ABF) à la mi-juillet, la Ville de Paris reproche à cette dernière d'avoir appelé sa Charte du droit fondamental des citoyens à accéder à l'information et aux savoirs par les bibliothèques « Bib'lib ».


Cette charte a été adoptée par l'ABF lors de son congrès de juin dernier. Selon l'administration parisienne, cette appellation risque d'engendrer une confusion avec les Vélib et autres Autolib. Paris fait valoir qu'il s'agit de marques déposées à l'INPI (Institut national de la propriété intellectuelle). 
Magnanime, la Ville de Paris annonce cependant qu'elle autorise l'ABF à maintenir son appellation, mais qu'elle-même pourra l'utiliser le cas échéant pour un éventuel futur service.
Dans sa réponse à la Ville de Paris, l'ABF souligne que « Bib'lib » n'est en aucun cas une marque, et que la charte, et le label décerné aux bibliothèques qui en suivent les principes restent étrangers à toute motivation commerciale. Non sans humour, l'ABF invite les bibliothèques parisiennes à adhérer à la charte. « Je vous avoue qu'avec les membres du bureau national de l'ABF, nous avons été particulièrement surpris par votre démarche », écrit la présidente de l'ABF, Anne Verneuil, dans sa réponse à la municipalité parisienne, rapportée par Social nec Mergitur, le site d'informations sociales, syndicales et culturelles des agents de la Ville de Paris.

Lettre d'information du réseau documentation
Extrait de Lettre d'information du réseau documentation - N° 429 (31/08/2015)
Téléchargez le N° 429 - Archives - Vous abonner