Carrières publiques

Accueil > Magazines > Carrières publiques

Carrières publiques

Les articles de Carrières publiques - magazine d'information des carrières de la fonction publique - sont désormais uniquement disponibles au format numérique.
Nous vous proposons de vous abonner aux archives de la revue Carrières Publiques (2004-2008).
Egalement vous pouvez retrouver gratuitement des articles disponibles au format numérique sur notre site www.carrieres-publiques.com, mais aussi des articles pour vous préparer aux concours de la fonction publique territoriale téléchargeables à l'unité.

Méthode de lecture rapide des documents

Article du numéro 58 - 27 avril 2006

Concours - Méthodologie

L'épreuve de rapport nécessite la lecture de documents nombreux, textes de lois, articles de presse, extraits d'ouvrages..., moment important, il importe de les lire de façon rapide et efficace afin de traiter l'information tout en réservant le temps maximal à l'étape ultérieure, la rédaction.

Envoyer cette page à un ami

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Tous les articles du numéro 58

Télécharger cet article en PDF

L'épreuve de rapport nécessite la lecture de documents nombreux, textes de lois, articles de presse, extraits d'ouvrages..., moment important, il importe de les lire de façon rapide et efficace afin de traiter l'information tout en réservant le temps maximal à l'étape ultérieure, la rédaction.


Règle 1 : Remettre de l'ordre dans le dossier

Ne jamais lire le dossier dans l’ordre de présentation ! Et éviter de lire en premier, un texte de loi souvent long.


Règle 2 : Utiliser la lecture de repérage, lecture de survol en dix minutes

Repérer par la lecture du sommaire et par le survol du dossier, les documents, pour chacun, leur valeur informative et les classer : documents pivots (qui contiennent l’essentiel des informations sur une question, les problèmes, le cadre juridique et les solutions en rapport avec l’intitulé du sujet), complémentaires (qui précisent des aspects spécifiques), redondants, ou parasites (qui présentent peu d’intérêt pour le sujet). C’est consacrer dix minutes en analysant la source du document à savoir texte juridique, quotidien, magazine spécialisé, ou extrait d’ouvrage…, la date de parution, les titres, les intertitres. Cette lecture de survol permet d’opérer un ordre de lecture. Les documents du dossier ne seront pas lus de la même manière : tantôt une lecture intégrale (totalité du texte), tantôt une lecture sélective appelée lecture d’écrémage, toujours en fonction du sujet.


Règle 3 : Utiliser la lecture sélective, lecture d'écrémage pour chaque document en 20 minutes

Parcourir la totalité du texte en diagonal, de l’angle gauche vers l’angle droit en bas de page : sur cette diagonale, découvrir la périphérie du texte, ses extrémités et ses aspérités.

Lire en premier les extrémités : l’introduction qui formule le sujet et le cadre de réflexion, soulève une problématique et parfois annonce un plan. La conclusion, qui récapitule le propos, s’attache à reprendre la problématique ou le point de vue de l’auteur. Cette lecture d’extrémité vaut pour le paragraphe : lire les débuts et les fins de paragraphes. Puis : lire les aspérités : le titre (qui fournit des indications sur le message essentiel), les intertitres, les chapeaux introductifs (souvent en caractères gras, sous le titre) qui proposent une synthèse de l’article, et évaluer le nombre de paragraphes marqués par des alinéas ou des mots de liaison (d’abord, ensuite, enfin, mais, en outre…). Ces mots révèlent la structure. Dans cette analyse des aspérités, favoriser une lecture de repérage par les mots clés : cette lecture n’est possible que si l’on a bien analysé le sujet.

À l’issue de cette lecture de survol, se prononcer avec certitude sur les thèmes essentiels du dossier, le classement des documents par ordre d’importance, déterminer l’ordre de lecture, et éliminer éventuellement les textes inutiles.


Règle 4 : Pratiquer la lecture intégrale des documents sélectionnés en 1 heure

Lire la totalité du texte. Pour une lecture rapide, s’entraîner à augmenter le nombre de mots saisis lors de chaque déplacement de l’oeil : anticiper les mots qui suivent… plus rapidement lorsque le sens du texte est familier, plus lentement lorsque les termes, les concepts sont complexes. Survoler les passages d’un intérêt secondaire (digressions, redondances, exemples…) Cette lecture approfondie s’accompagne de la prise de notes, objet d’une fiche…


A découvrir

Les personnes ayant téléchargé cet article ont aussi téléchargé les articles suivants :