Associations mode d'emploi

Accueil > Magazines > Associations mode d'emploi

Associations mode d'emploi

Associations mode d'emploi , le mensuel de référence des professionnels et bénévoles associatifs.
Chaque mois tout ce dont dont vous avez besoin pour bien gérer votre association : L'actualité, pour ne manquer aucune information importante du secteur associatif ; Le juridique pour vous aider à clarifier votre vision sur des sujets complexes ; L'argent, pour optimiser les finances de votre association ; Les partenariats, pour vous accompagner dans vos relations avec les collectivités locales et les pouvoirs publics; les différents secteurs d'activités (sport culture, social...) pour une information plus ciblée ; et enfin les ressources humaines, pour gérer vos salariés et motiver vos bénévoles.

Ajouter au panier Vous abonner (voir tarif )
(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)

A partir de :

95 €

« Rendre les « bénéficiaires » acteurs », Florence Ménagé-Boittin, auteur de « La Place des « bénéficiaires » dans les projets associatifs »

Article du numéro 160 - 15 juin 2014

Associations et ressources humaines

Pourquoi mettre entre guillemets « bénéficiaires » dans le titre de votre étude ?


Parce que ce terme, même s'il est couramment utilisé dans les dossiers de financements ou dans les rapports d'activité, apparaît impropre à l'univers associatif. Bénéficiaire est restrictif et renvoie trop à la notion d'assistanat et privilégie le sens réparateur de l'action au risque d'en faire oublier le sens éducatif. Dans les faits, on parle plus sur le terrain d'usagers (dans le médico-social), de malades et leurs familles (dans les associations de patients), de résidents, d'enfants ou de jeunes. Dans l'insertion, on parle des personnes accompagnées ou accueillies, en mettant en avant l'action de l'association et la relation qui se met en place. Certaines des associations enquêtées ont même des expressions originales, avec beaucoup d'humanité, comme l'Ordre de Malte qui parle des « amis de la rue » ou les Petits Frères des pauvres qui parlent des « vieux amis ».



Comment les associations voient elles leur place ?

Parmi les 27 associations que j'ai interrogées, il y a une préoccupation générale de rendre les « bénéficiaires » acteurs, donc de passer de logiques réparatrices ou consuméristes à des logiques éducatives, ceci quelles que soient la taille de la structure ou sa culture. Cette volonté de leur donner une place de choix dans le projet associatif...

Envoyer cette page à un ami

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Tous les articles du numéro 160

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)

A découvrir

Les personnes ayant téléchargé cet article ont aussi téléchargé les articles suivants :