Accueil

La Lettre du Cadre Territorial

Un magazine à destination des cadres de la filière administrative qui balaye l'ensemble des questions managériales et décrypte l'actualité dans les domaines RH, finances et juridiques sur un ton impertinent, engagé et incisif.

Ajouter au panier Vous abonner (voir tarif )
(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)

A partir de :

129 €

Désolé, coach, je ne vous ai pas choisie...

Article du numéro 453 - 15 novembre 2012

Management - Vous au travail

Choisir son coach, c'est un droit pour chacun d'entre nous. Mais sur quels critères ? Voici quelques questions clés à nous poser avant de nous lancer dans cette démarche pleine de subtilités.

Envoyer cette page à un ami

Donnez votre avis 1 commentaire 

Tous les articles du numéro 453

Télécharger cet article en PDF

Il y a quelques semaines, alors que je devais animer un coaching d'équipe dans une importante entité de la fonction territoriale, l'agent comptable est sorti de son bureau et m'a dit : « désolé, je ne vous ai pas choisie comme coach. Auriez-vous du temps pour que je vous explique mes raisons ? »
Il est important pour un coach de savoir ce qui a fait la différence pour ou contre lui dans le choix final d'un client. De plus, mon interlocuteur ne semblait pas très à l'aise et cela m'intriguait. C'était dans l'ordre des choses qu'il ne me choisisse pas : en effet, la procédure classique de choix d'un coach en entreprise passe par une rencontre avec les deux ou trois coaches qui pourraient l'accompagner. Le futur coaché fait son choix et puis annonce sa décision sans avoir à se justifier s'il ne le désire pas.


Un coaching entièrement professionnel

Et nous voilà tous les deux autour d'un café. « Ainsi que je vous l'ai dit, je ne vous ai pas choisie comme coach. Cette décision a été très difficile à prendre...
- Il vous a fallu... quatre mois pour prendre cette décision. Je suis contente que vous sachiez avec qui vous avez envie de travailler maintenant. Combien de coaches avez-vous rencontré ?
- Vous et deux autres. Et puis j'ai lu des livres, j'ai parlé avec mes amis, mes collègues. Je ne voulais pas me tromper. Il s'agit d'une décision très importante pour moi et pour mon organisme de tutelle.
- Bien sûr !
- Et savez-vous pourquoi j'ai décidé de ne pas travailler avec vous ?
- ?
- Je voulais que ce coaching soit totalement et entièrement professionnel. Qu'il n'aborde aucun sujet personnel. C'est mon organisme qui paie et il ne pouvait pas en être autrement.
- Nous avons discuté pendant plus d'une heure lors de notre première rencontre. Je pensais vous avoir apporté les éléments allant dans ce sens : j'accompagne les personnes dans leur milieu professionnel pour des raisons professionnelles. Vous m'aviez d'ailleurs beaucoup interrogée sur ma formation, mes certifications, ma manière de travailler.
- Aucun doute à ce sujet ! Mais... pendant la conversation, vous m'avez également demandé de parler de moi-même en tant que personne.
- Oui... et ?
- Et je pense que cela n'entre pas la prestation pour laquelle ma hiérarchie me paye un coach. Ainsi que je vous l'avais dit, je dois faire des progrès et m'améliorer dans certains champs professionnels. Et le coach que j'ai choisi ne m'a posé que des questions sur mon travail et ma manière de le mettre en œuvre.
- Donc vous vous êtes senti confortable avec cette approche ? C'est exactement la raison pour laquelle vous devez choisir entre plusieurs personnes : vous devez vous sentir totalement à l'aise pour que le travail que vous ferez ensemble vous soit utile.
- Non, je ne me sentais pas plus confortable avec elle. Mais elle ne m'a parlé que d'aspects professionnels, et, de plus, elle connaît mon travail de l'intérieur. Avant d'être coach, elle a occupé des postes similaires au mien.
- Et bien alors, tout est parfait !
- ... je n'en suis pas sûr. Je pense qu'au contraire j'ai réellement besoin de parler de moi en tant que personne. Cela a un impact important dans ma vie professionnelle. Mais, une fois de plus, ce n'est pas pour cela que le budget a été alloué à mon accompagnement.
- .... » 
Après cet épisode, je pense qu'il est vraiment important d'expliquer comment choisir le « bon » coach professionnel qui vous accompagnera. Et le choix viendra exclusivement de vous et de votre ressenti.


Qu'est-ce qu'un coach ?

Un coach est une personne qui vous accompagne vers un objectif précis, en vous aidant à envisager des actions qui vous en rapprocheront. Son unique objectif est que vous atteigniez votre objectif, par vous-même et pour vous-même. Le coaching est réussi quand le client développe le sentiment d'être le moteur de son changement. Cela sous-entend la subtilité du coaching et l'humilité du véritable coach.
Un coach est une personne qui travaille avec vous et pour vous, sur un pied d'égalité. Il vous accepte tel que vous êtes et ne vous juge pas. Il vous respecte et il est au service de votre succès. Au cours du travail, il vous amène à investir vos forces et vous aide à transformer vos points faibles en atouts. Vous comprendrez vos réelles motivations ainsi que ce qui vous freine. Il est avec vous, il porte votre drapeau, mais vous restez toujours l'acteur de votre propre réussite : le coach est à vos côtés et vous accompagne de là où vous vous trouvez au début de la relation, vers là où vous désirez aller.
C'est tout naturellement que chaque pas, chaque étape, venant de vous, se trouvera totalement en cohérence avec la réalité de votre environnement professionnel et de ce que vous vivez dans votre poste. Il ne sera alors plus besoin de repousser des actions dont vous savez pertinemment qu'elles vous rapprocheront de votre objectif : vous aurez toutes les ressources nécessaires pour le mettre en œuvre. Et vous savez également que quand l'action planifiée ne se fera pas, le coach sera à vos côtés pour vous amener à entreprendre une action différente, mieux adaptée à la situation dans toutes ses dimensions.


Et pourquoi auriez-vous besoin d'un coach ?

Vous savez ceci : l'aide de quelqu'un qui observe votre situation de l'extérieur, qui a un point de vue nouveau sur un sujet que vous connaissez peut-être depuis des dizaines d'années, et qui se pose comme votre allié, voire votre champion, est fondamentale.
Et c'est là que le coach entre en scène...
... qui reste dans les coulisses sans être impliqué dans votre « jeu », ni dans vos problèmes. Regarder jouer et jouer sont deux choses différentes. Dans la mesure où vous êtes totalement concentré sur vos propres actions ainsi que sur l'étape suivante à mettre en œuvre, vous ne pouvez pas voir ce qui se passe autour de vous. Vous avez, comme on dit, la tête dans le guidon. En revanche, le coach, lui, peut le faire... ;
... qui a la capacité de discerner vos forces et vos faiblesses et vous aider à travailler avec elles en les transformant en ressources ;
... qui vous aide à « agir de l'avant » et à vous améliorer bien plus vite et plus loin que vous en auriez été capable par vous-même.


Qu'est-ce que le coaching en entreprise ou business coaching ?

Le business coaching ou leadership coaching est axé sur la découverte et la compréhension de soi. Ainsi que pour tout type de coaching, le business coaching aide la personne accompagnée à capitaliser sur ses forces et à améliorer ce qui a été compris de ses faiblesses. Centré sur l'évolution personnelle, le changement de comportement et l'amélioration continue, le coaching aide les personnes accompagnées à améliorer leur processus de prise de décision et leur performance. Un coaching de leader réussi impacte souvent la performance de l'entité tout entière.


Les rôles et responsabilités du coach en entreprise ou business coach

Il est important pour le coach de s'assurer que le client potentiel est partant pour ce travail très personnel. De plus, il doit avoir la volonté d'être challengé, de prendre des risques et d'être prêt à utiliser de nouvelles approches dans son travail.
Après l'étape indispensable de la création d'une alliance basée sur la confiance et permettant un dialogue « d'influence mutuelle », le coach sera en position d'amener du support et des encouragements au coaché ainsi qu'à le challenger pour qu'il reste bien en mouvement vers son objectif. Il aidera le coaché à rédiger et exécuter un plan de développement, et lui proposera des exercices visant à mieux ancrer les changements. Il est important que le coaché reste responsable de ce qui arrivera ou n'arrivera pas.
Le processus est d'autant plus puissant quand le manager du coaché s'engage également : le coach et le coaché partageront avec lui ce qui pourra être partagé dans le cadre de la confidentialité : des objectifs SMART et des indicateurs mesurables.


Et donc, comment choisit-on son coach ?

Quelles questions poser et se poser avant de s'engager dans un processus de coaching ?
Tout d'abord, assurez-vous que c'est bien d'un coach que vous avez besoin et non d'un mentor ou d'un conseiller. Soyez prêt à expliquer ce que vous attendez à l'issue de l'accompagnement. Même si votre objectif n'est pas encore tout à fait clair, il est préférable de savoir ce que vous attendez et la direction dans laquelle vous désirez aller. Le coach, en comprenant ce que vous partagez avec lui sera capable de vous aider à verbaliser votre motivation réelle et profonde et à la transformer en un objectif. Souvenez-vous de cela : avec votre coach, vous irez plus vite et plus loin et de manière plus puissante que vous ne pourrez jamais le faire par vous-même. Votre retour sur investissement sera réel. Une fois que vous vous sentez prêt, jetez-vous à l'eau et commencez votre « shopping ».
Rencontrez deux ou trois coaches différents pendant une heure chacun. Cette heure doit vous être offerte. Et puis préparez-vous à lui poser toute une série de questions (voir encadré). Après cette rencontre, comment vous sentez-vous ? Que pensez-vous du coach que vous venez de rencontrer ?
Avez-vous eu l'impression qu'il tentait de vous aider à adapter vos capacités et vos ressources à l'atteinte de vos challenges de leadership et de management, ou, au contraire, qu'il vous donnait des conseils ? Dans le dernier cas, il y a des chances que vous n'ayez pas eu à faire à un business coach.
Avez-vous ressenti une confiance réelle et profonde avec ce coach pendant la première heure ? Le coach a-t-il utilisé l'écoute active, un support sans jugement et l'usage du feed-back ?
Est-ce que votre intuition vous dit que vous serez capable de vous laisser aller totalement avec cette personne ? Pourriez-vous baisser la garde et devenir suffisamment vulnérable pour apprendre réellement et vous ouvrir à de nouvelles manières de penser et d'agir, grâce à ce coach ? Pourquoi oui et pourquoi non ?
Le coach accepte-t-il de partager certaines de ses méthodes et certains outils avec vous ? Est-il capable, pendant cette première réunion, de parler de ce qu'il est en tant que personne ? De ses succès et de ses échecs dans la vie ainsi que ce qui l'a amené à cette profession ?
Quand vous sentez que vous avez le bon
feeling avec un coach, il n'est pas important qu'il travaille pour un cabinet de coaching renommé ou qu'il soit à son propre compte : si vous sentez qu'il peut répondre à vos besoins à un prix qui vous convient, alors n'hésitez pas.
Bon travail et bonne chance !


Les bonnes questions à poser à votre futur coach

- Quelle est la philosophie de votre coaching ?
- Quel est votre modèle de coaching ?
- Pourquoi êtes-vous devenu coach ?
- Quelle a été votre carrière dans l'entreprise ?
- Comment mesurez-vous le succès dans une relation de coaching ?
- Pourriez-vous me décrire trois de vos succès ? trois de vos échecs ?
- Quelles sont vos qualifications ?
- Avez-vous des références ?
- Parlez-moi de la confidentialité dans le processus de coaching.
- Pouvez-vous m'expliquer le processus de coaching ?
- Quels sont vos prix ?
- Offrez-vous un suivi entre les séances ?


Docdoc

à lire
Sur www.lettreducadre.fr, rubrique « au sommaire du dernier numéro » :
- Rien de mieux que la méthode Coué, La Lettre du cadre n° 448, 1er septembre 2012.
- Voulez-vous « coacher » avec moi ? La Lettre du cadre n° 436, 1er février 2012.


A découvrir

Les personnes ayant téléchargé cet article ont aussi téléchargé les articles suivants :

 
 
 
 

Vos commentaires


 
 

Sites spécialisés

Site acteursdusport Association mode d'emploi
 

Fournisseurs des marchés publics