Le Filhebdo 1901
Le Filhebdo 1901 - Lettre d'information d'Associations mode d'emploi - www.ame1901.fr
N°616 - 06/02/2017

Edito

Repenser la gestion associative

► Par Philippe Eynaud, professeur à l'IAE de Paris, université de Panthéon-Sorbonne

La gestion des associations est souvent prise entre deux écueils. D'un côté, elle peut être appréhendée comme un passage obligé vers la professionnalisation et la recherche de pérennité. De l'autre, elle peut apparaître comme le « cheval de Troie » du monde marchand et l'annonce de la fin du social et du projet associatif. Il est possible de dépasser cette vision dichotomique. La gestion des associations a en effet trop souvent été abordée comme une simple extension de la gestion d'entreprise. Il est temps de réfléchir aux besoins spécifiques des associations (grandes ou petites).

Le projet de l'ouvrage La gestion des associations est justement d'ouvrir un espace de réflexion critique autour de cette question. Comment éviter une dérive graduelle du projet associatif par l'introduction de techniques de gestion ? Comment conserver les pratiques démocratiques et les choix partagés face au pouvoir des gestionnaires classiques ? Comment ne pas perdre son association « gestion faisant » ?

Pour cela, il faut faire le choix d'une gestion ouverte à la production de sens, une gestion plurielle dont les caractéristiques ne sont ni celles du service public, ni celles du secteur marchand. Trois clés d'entrée existent pour l'orienter : le projet, l'organisation et l'action. Cette grille de lecture de la vie associative ouvre des voies pour comprendre, agir et mettre en cohérence son fonctionnement avec les valeurs du projet associatif.


Philippe Eynaud est auteur de La gouvernance entre diversité et normalisation (Juris Associations, Dalloz, 2016), co-auteur de La gestion des associations (Érès - 2016)

Actualités

Solutions d'associations


© selimaksan/iStockphoto.com

« À l'approche des échéances électorales de 2017, chacun observe avec inquiétude l'écart grandissant qui existe entre le langage politique et les attentes et l'action des citoyens. Des mutations de grande ampleur travaillent notre société, interrogeant l'avenir et le lien social lui-même. Mais force est de constater que ces enjeux sont ignorés des candidats. »

Face à ce constat le Mouvement associatif et la Fonda ont souhaité montrer comment le monde associatif apporte constamment des réponses appropriées à des questions de société. Pour cela un site solutionsdassociations.org et un dossier spécial de la revue We Demain seront rendus publics en mars. Un appel à contributions a été lancé. Vous pouvez témoigner en écrivant un article qui présente votre association et son action.

Contrats à impact social : l'expérimentation se poursuit


© Bercy

Dans la suite de l'appel à projets lancé le 15 mars 2016 par Martine Pinville, secrétaire d'État chargée de l'ESS, 2 contrats à impact social ont été signés et 3 projets sont en cours de contractualisation. Au total, 38 projets ont été soumis au comité de sélection. Lors de sa dernière séance, celui-ci a retenu 6 nouveaux projets particulièrement innovants pour une phase complémentaire d'instruction avant le dernier comité de sélection du 30 mars 2017.

Ces projets sont portés par Aréli, Médecins du Monde, La Cravate Solidaire, Wimoov, Action Tank Entreprise&Pauvreté et Solidarités Nouvelles face au chômage. Le dispositif permettrait de financer une action sociale par des investisseurs privés qui, si elle s'avère concluante, seraient remboursés de leurs investissements avec de l'argent public. Ce mode de financement nouveau en France, est sujet à polémiques et critiques. Cette expérimentation devrait permettre de voir, sur le terrain, ce qu'apporte de positif ou non un tel montage.

A lire dans Associations mode d'emploi, n°179 de mai 2016: Un appel à projets pour des contrats à impact social

Les groupements d'employeurs ont accès aux aides à l'emploi


© Curtisneville/Fotolia.com

Le décret du 16 décembre 2016, en vigueur depuis le 19 décembre, lève l'un des freins au développement des groupements d'employeurs (GE). Il prévoit en effet que le GE est éligible aux aides publiques en matière d'emploi et de formation professionnelle dont auraient bénéficié ses entreprises adhérentes si elles avaient embauché directement les personnes mises à leur disposition (article L.1253-24 du code du travail, issu de la loi Travail du 8 août 2016).

Un arrêté du même jour définit la nature des aides concernées, parmi lesquelles la prime d'apprentissage ou l'aide pour les TPE qui embauchent un jeune apprenti, ainsi que les conditions d'accès.

Le référencement désormais obligatoire pour les organismes de formation


© shironosov/Fotolia.com

À partir du 1er janvier 2017, pour garantir la qualité de leurs actions, les organismes de formation doivent être référencés en attestant du respect des critères précisés par décret du 30 juin 2015 et inscrits à l'article R.6316-1 du code du travail.

Ce référencement est obligatoire pour que toute action de formation professionnelle continue puisse être prise en charge par les organismes collecteurs paritaires agréés (OPCA), les organismes paritaires agréés pour la prise en charge du congé individuel de formation (Opacif), l'État, les régions, Pôle emploi ou l'Agefiph.

Décret n° 2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue (article 1er).

Question de lecteur

Subvention

Question : Est-il vrai qu'une subvention ne peut en aucun cas dépasser le plafond de 80 % d'une dépense ou d'un projet ?

Réponse :

Non. Il n'existe aucune base légale ou réglementaire pour fixer un plafond général de 80 % de financement par subvention. Seules les subventions d'investissement, régies par le décret n° 99-1060 du 16 décembre 1999, sont soumises à une limite. Ce... Lire la suite

531 questions en ligne

A la une

Tous les articles du n° 186

ASSOCIATIONS & ACTUALITÉS
- Loi...

 Lire la suite
Associations mode d'emploi - N°186 - 05/02/2017
  Sommaire  Archive en ligne

Le Filhebdo 1901 - Lettre d'information d'Associations mode d'emploi :

Modifier / supprimer vos abonnements

© TERRITORIAL