La Lettre du cadre territorial

Le magazine des professionnels de la gestion territoriale.

Accueil > Magazines > Lettre du cadre

Désolidariser la future TP des ressources économiques des intercos ?

La réforme de la taxe professionnelle va se traduire par un grand chamboulement : les EPCI percevront une taxe sur l'économie réduite à la peau de chagrin et la fiscalité mixte se généralisera... Bref, c'est la fin de la spécialisation fiscale au sein des agglomérations. Quelles seront les conséquences de cette révolution pour les EPCI ? Cela dépendra de leur tissu économique. Avec une quasi-certitude : l'augmentation de la pression fiscale pèsera sur les ménages.

Contre

Envoyé par Anonyme | 23/11/2009 à 14:34

Ce gouvernement est la manifestation d'une volonté de ramener une réalité économique social ... (basée sur la notion de solidarité), à une théorie, une pensée classique de l'économie.
Ils voudraient tout résoudre mécaniquement, comme ils le feraient pour expliquer la formation du prix d'équilibre dans la pensée classique.
C'est une approche qui ne tient pas compte des réalités et du facteur humain, social etc. Soit une approche déhumanisée.

Envoyé par Anonyme | 23/11/2009 à 10:50

D'un point de vue économique, cela se justifie pour les entreprise industrielle vis à vis de la concurrence mondiale; en revanche pour le commerce et les GMS notamment il y a fort à parier qu'elles vont engranger la TP non décaissée.
Du point de vue des EPCI, la réforme remet en cause beaucoup de choses : logique de développement économique, concurrence entre les territoires, ... accentue la dépendance fiscale vis à vis de l'Etat; Il manque une vraie réflexion sur le rôle des CL avec à la clé, une réforme de la fiscalité locale.

Les autres débats