consultation Handicaps et ville

consultationAccessibilité en ville : guide des équipements publics

II • S’engager, s’organiser

Fiche de cas n° 1  Se coordonner pour progresser : l’exemple de la ville de Clichy-la-Garenne

 

Clichy-la-Garenne, ville de 56 000 habitants du département des Hauts-de-Seine en Île-de-France, s’est engagée dans une démarche visant à « permettre aux personnes handicapées de construire leur projet personnel en développant une vie sociale, culturelle, sportive et professionnelle intégrée à la cité ». La municipalité compte 2 800 personnes handicapées, dont 500 ont un taux d’incapacité supérieur de 80 %.

 

1. L’engagement par la charte ville et handicap, signée en novembre 2001

 

Extrait du site ville-clichy.fr
 
La ville de CLICHY-LA-GARENNE, signataire, s’engage à :
- sensibiliser la population aux différents handicaps, pour favoriser l’intégration et la parité citoyenne ;
- assurer la diffusion des informations utiles à toutes les démarches nécessaires à la vie des personnes en situation de handicap, par voie de guides, d’articles, d’affichage, de réunions… ;
- collaborer avec la plateforme interassociative et ses adhérents ainsi qu’avec les instances publiques et les organismes en charge de ces problèmes.
Les actions concernent cinq rubriques : transport - mobilité, logement, éducation et travail, culture - sports - loisirs, vie à domicile - vie sociale.
L’engagement pour transport - mobilité
Transports en commun
- Promouvoir l’accessibilité des transports en commun et en garantir la maintenance technique.
- Prévoir les adaptations quand elles sont nécessaires, notamment pour tous les arrêts de bus accessibles.
- Soutenir les demandes de la plateforme interassociative auprès des transporteurs.
Transports spécialisés
Veiller à l’instauration d’un transport spécialisé, seul accès possible au déplacement pour certaines catégories de personnes handicapées, complément du réseau de transport en commun.
Transport individuel
Prévoir suffisamment de stationnements adaptés, tant sur la voie publique que dans les parkings et en garantir l’usage et le respect.
Déplacements dans la ville
Aménager la ville afin d’assurer la libre circulation des citoyens, en toute sécurité (voiries, cheminements, éclairages, feux sonores).
Accessibilité des lieux publics
- Faire respecter la réglementation en matière d’accessibilité dans tous les établissements, neufs ou réhabilités, recevant du public.
- Constituer et faire fonctionner les commissions municipales d’accessibilité, en concertation avec la plateforme interassociative.
- Informer et sensibiliser ces commissions pour que les lieux de commerce soient accessibles et accueillants.
- Prévoir les adaptations nécessaires dans les bâtiments anciens.

 

2. L’élaboration d’un guide et d’un CD-Rom

 

Extrait du site ville-clichy.fr
 
Avec la signature de la charte « Ville Handicap » le 28 novembre 2001, la ville de Clichy s’est engagée avec 7 associations de personnes handicapées et une vingtaine de partenaires tels que la région Île-de-France, le département des Hauts-de-Seine, les bailleurs sociaux et les acteurs de l’emploi, à faciliter l’insertion sociale des personnes handicapées dans notre cité.
Permettre à chacun de construire son projet personnel en développant une vie sociale, éducative, culturelle, sportive et professionnelle intégrée à la cité : tel est l’un des enjeux majeurs de notre action quotidienne pour Clichy. Parce que la réalité du handicap se conjugue au pluriel, les actions à mener en faveur des personnes handicapées sont, elles aussi, multiples et doivent prendre en compte tous les aspects du quotidien.

 

3. La nomination d’une chargée de mission Handicap

 

Extrait du site ville-clichy.fr
Depuis la fin de l’année 1999, la ville de Clichy a mis en place des dispositifs pour permettre aux personnes handicapées de construire leur projet personnel en développant une vie sociale, culturelle, sportive et professionnelle intégrée à la cité :
Un groupe de travail se réunit tous les derniers mercredis du mois à 17 heures, 18 rue Gesnouin.
Son objectif est :
- de traiter tous les aspects de l’intégration sociale des personnes handicapées dans la ville, et de donner leur avis sur les grandes décisions relatives à la politique municipale prenant en compte les besoins des personnes handicapées.
- Il est composé de personnes handicapées représentant ou non des associations, d’élus, d’agents de l’administration de la ville et de représentants des partenaires concernés par le handicap.
Une « mission handicap » à disposition des personnes handicapées et de leur famille.
De plus (depuis la signature de la charte ville-handicap le 28 novembre 2001), ce bureau d’accueil et d’information vous aide et vous accompagne dans toutes vos démarches :
- constitution de dossiers administratifs CDES ou COTOREP,
- demande de logement, d’aides sociales, humaines ou techniques,
- demande particulière d’accueil dans un établissement spécialisé ou de renseignements sur une association en rapport avec un type de handicap.
Chaque année, en novembre, a lieu la journée du handicap, journée consacrée aux personnes handicapées. Lors de chaque évènement organisé par la ville, une place est réservée aux personnes handicapées.

 

4. La méthode d’élaboration du plan d’accessibilité de la ville

 

Une commission communale d’accessibilité a été mise en place sous la présidence d’un élu. Elle procède à une large concertation avec les personnes handicapées, grâce au groupe de travail des personnes handicapées. Composé de personnes handicapées, représentant des associations ou non, des élus, des agents administratifs et des représentants des partenaires concernés par le handicap, le groupe de travail est animé par la chargée de mission « personnes handicapées ». Il se réunit une fois par mois pour traiter de l’intégration sociale des personnes handicapées dans la ville. Des réunions spécifiques à un type de handicap peuvent être prévues lorsqu’il s’agit de traiter des sujets le concernant particulièrement, par exemple avec les déficients visuels pour les répétiteurs sonores de feux de signalisation.

 

Un plan d’accessibilité de la ville a été la réalisation première du groupe de travail. L’état des lieux a mobilisé un bureau d’études, spécialisé dans l’accessibilité, le service de l’urbanisme et la direction de l’architecture et des bâtiments de la ville ainsi que les représentants de personnes handicapées. Cette méthode de travail a montré tout l’intérêt de cette démarche participative. Les données collectées ont été enregistrées dans le système d’information géographique de la ville (SIG) pour permettre la mise à jour régulière. Ainsi le guide Ville-Handicap comporte le plan de la ville avec visualisation des aménagements accessibles – cheminements, carrefours équipés pour malvoyants, places de stationnement réservé, espaces et équipements publics (avec distinction de ceux qui sont partiellement accessibles).

 


5. Illustration plan des cheminements accessibles (partiel)

 


 

> Contact :

Me Lorette Lebel, ingénieur principal, chargée de mission handicap

 

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés