consultation guide des usages, du protocole et des relations publiques

consultationGuide des usages, du protocole et des relations publiques

III • Les déjeuners et les dîners

Fiche pratique n° 27  SUIVI D’UN CHANTIER ROUTIER DÉPARTEMENTAL « DÉVIATION CONCERNANT PLUSIEURS COMMUNES »

A - Objet 

 

Il s’agit de définir pour ce genre d’opération un axe de communication de manière à informer les usagers depuis le lancement du chantier jusqu’à son inauguration. 

Le but est de montrer qu’une opération d’envergure va être lancée pour faciliter le quotidien des riverains et des automobilistes. 

 

B - Phasage 

 

- Le 1er coup de pelle ; 

- la 1re visite de chantier ; 

- la 2e visite de chantier ; 

- l’inauguration. 

 

C - Le 1er coup de pelle 

 

1. Date et heure 

 

Elles doivent être fixées en accord avec les différentes parties concernées. Le milieu de matinée est un créneau intéressant car s’agissant d’une manifestation sur la voie publique, il y a moins de circulation qu’aux heures de pointe (8h00 ou 12h00). Le matin est également un créneau apprécié par la presse. 

 

2. Repérage 

 

Il est indispensable de se rendre sur place avec les personnes concernées : le conseiller général du canton, les maires des communes concernées, les services départementaux concernés, le commandant de la brigade de gendarmerie concernée, l’entreprise de génie civil. Faire le point in situ permet de conceptualiser la manifestation. 

 

3. Invitation 

 

Le carton est conçu par le conseil général. 

On peut faire figurer sur ce carton un visuel de la future réalisation. 

Inviter tous les conseillers généraux, les élus des communes concernées, des communautés de communes, et autres financeurs de l’opération, les services techniques départementaux concernés, la brigade de gendarmerie, l’entreprise de génie civil. 

 

4. Déroulement 

 

Accueil des invités. 

Dévoilement du panneau de chantier par les autorités concernées. 

Sous la responsabilité de l’entreprise de génie civil, le président du conseil général activera l’engin de terrassement pour simuler le 1er coup de pelle et symboliser le démarrage du chantier. 

Organiser un point presse pour présenter le projet et tracer la programmation. Remettre un dossier de presse complet (note de présentation + plan des ouvrages d’art + tracé général). 

Pot de convivialité dans la cabane de chantier. 

 

Ne pas oublier
Prévoir une aire de stationnement pour les invités.
Sécuriser le lieu en accord et sous la responsabilité de la gendarmerie. Ne pas perdre de vue que la manifestation se déroule sur la voie publique.
Imprimer au verso du carton l’itinéraire d’accès au site en précisant l’aire de stationnement et le lieu de l’événement.
Prévoir les casques de chantier. 


 

D - La 1re visite de chantier 

 

1. Date et heure 

 

Elles sont arrêtées en fonction de l’avancement des travaux pour montrer le profilage de la future route, la construction des ouvrages d’art. En principe 3/4 mois après la date d’ouverture du chantier.

 

2. Invitation 

 

Les mêmes personnes que pour le 1er coup de pelle. 

 

3. Déroulement 

 

Accueil des invités. 

Organiser la visite dans un bus. Prévoir une sono dans le bus pour les commentaires. 

 

Important
Prévenir les invités qu’il s’agit d’un chantier afin de leur permettre de prévoir l’équipement adapté (chaussures par exemple).
Prévoir un dossier de presse qui met l’accent sur le respect du planning des travaux ou, dans le cas contraire, en expliquant les motifs du retard.
Prévoir une aire de stationnement au point de rendez-vous de la visite.
Un pot de convivialité dans la salle de réunion du chantier peut clôturer la visite. 


 

E - La 2e visite de chantier 

 

Objectif : Montrer la physionomie de l’ensemble de l’opération et communiquer sur le futur achèvement des travaux, voire envisager la date de mise en circulation. 

 

1. Date et heure 

 

À programmer lorsque les ouvrages d’art sont terminés et qu’une bande de roulement permet un cheminement relativement confortable. Le chantier doit aussi donner, dans une moindre mesure, la physionomie finale. 

 

2. Invitation 

 

Les mêmes personnes que pour les deux premières visites. 

 

3. Déroulement 

 

Même déroulement que pour la 1re visite. 

Marquer un temps d’arrêt au niveau des ouvrages d’art particuliers (passage des animaux, protection de la nature, passage pour engins agricoles, promeneurs et cyclistes). 

Pot de convivialité dans la salle de réunion du chantier. 

 

Important
Contacter non seulement la presse écrite mais aussi la presse parlée (radios locales) et télévisée (télé locale et télé régionale).
Prévoir une interview du président du conseil général.
Donner un maximum d’explications et de précisions pour qu’elles soient relayées par les médias. 


 

F - L’inauguration 

 

Objectif : Donner un maximum d’écho à cette manifestation qui marque la fin d’un problème de circulation et des nuisances dans les communes concernées, donc un mieux-vivre pour les riverains. 

 

1. Date et heure 

 

À fixer avec les différentes personnes concernées, s’assurer de leur présence (préfet ou sous-préfet, parlementaires et élus du secteur). 

 

2. Invitation 

 

Le préfet ou le sous-préfet, les parlementaires du secteur, les conseillers généraux, les maires et présidents de communautés de communes concernées, les entreprises chargées du chantier, les services départementaux concernés, les riverains. 

 

3. Déroulement 

 

Donner un côté festif à cette opération. 

Organiser le déplacement des invités en bus, étant entendu que dans le 1er bus seront installées les personnalités. 

Prévoir un commentaire dans les bus avec arrêt au niveau des ouvrages d’art. 


Discours inaugural soit sur site, soit à la mairie d’une des communes concernées dans l’ordre suivant : 

- mot d’accueil par le conseiller général du canton ; 

- les maires des communes concernées par la déviation pour leur permettre de relever les avantages que représente cette réalisation ; 

- le président du conseil général qui mettra entre autre l’accent sur la qualité de vie gagnée par les riverains ; 

- le préfet ou le sous-préfet représentant l’État qui pourra aussi passer un message sur la sécurité routière ; 

- pot de convivialité. 

 

Nota
Il faut limiter le nombre de discours sinon on court le risque de diluer les messages. 


 

Gérard KRITTER 

Chef du protocole, conseil général du Haut-Rhin 

 

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés