consultation guide des usages, du protocole et des relations publiques

consultationGuide des usages, du protocole et des relations publiques

II • Honneurs militaires

Fiche pratique n° 8  INAUGURATION D’UNE ESPLANADE DEDIÉE À UNE FIGURE HÉROÏQUE DE LA RÉSISTANCE

 

Cette manifestation est organisée lorsque par voie de délibération, le conseil municipal a décidé d’attribuer à un nouveau lieu, en l’occurrence une esplanade, le nom d’un résistant qui s’est illustré dans la lutte contre l’oppression nazie. La date est fixée quand les travaux sont terminés, en adéquation avec les agendas des organisateurs (préfet, maire et général commandant la place), de préférence le jour de la commémoration de la libération de la ville. 

 

A - Préparation de l’événement 

 

- Il est important de prévenir très amont la famille du résistant honoré, surtout si les membres résident dans d’autres villes, voire à l’étranger, et s’assurer que la date retenue leur convienne ; 

- intégrer l’événement dans l’ensemble des manifestations prévues à l’occasion de la commémoration de la libération de la ville, élaborer un programme et le faire valider par les autorités organisatrices. Penser au temps de déplacement entre les différents lieux ; 

- envoyer un courrier nominatif signé du maire à des personnalités incontournables, afin de bloquer leurs agendas pour cette date et leur envoyer en même temps le programme ; 

- faire préparer par les services voirie-circulation de la ville la plaque de rue en adéquation avec l’architecture des lieux, portant le nom de l’esplanade, et qui sera dévoilée le jour de l’inauguration ; 

- faire réaliser une autre plaque en hommage au résistant précisant en quelques lignes son curriculum vitae et les moments forts de sa carrière : fondateur du maquis …, chef des Forces françaises de l’intérieur pour … Ces informations permettront de renseigner précisément, au quotidien, l’ensemble de la population. Faire impérativement valider ce texte par des experts spécialistes de cette période, sur le plan local (conservateur du musée de la Résistance, biographe du résistant ou associations de Résistance), afin que le texte de la plaque ne puisse pas être contesté et reçoive une validation historique. Cette plaque, de dimensions plus importantes, sera également dévoilée le jour de l’inauguration ; 

- à partir de quelques photos du résistant, faire réaliser, bien en amont, de grands portraits qui seront mis en place sur l’esplanade pour le jour de l’inauguration et encadreront le dispositif prévu ; 

- réserver une chorale qui interprétera Le Chant des partisans et La Marseillaise ; 

- se rapprocher de l’inspection académique pour trouver un lycéen qui puisse lire un texte écrit par le résistant honoré ; 

- réserver des chambres d’hôtel pour les membres de la famille de la personnalité honorée. 

 

B - Invitations 

 

- Établir un carton d’invitation à l’initiative du préfet du département et du député-maire de la ville où se déroule l’événement, conviant à l’inauguration de l’esplanade, mais également à la réception organisée dans le cadre de la commémoration de la libération de la ville et rappelant également la ou les cérémonies (pour exemple cérémonie au monument aux morts) ; 

- ajouter un visuel au verso qui peut être un portrait du résistant honoré ; 

- envoyer ce carton avec un délai de trois semaines à l’ensemble du fichier protocolaire (préfet, députés, sénateurs…), la presse, l’armée, les fichiers commémoratifs (anciens combattants et liés au devoir de mémoire). Demander à la famille une liste des personnes, proches ou amis, qu’elle souhaiterait voir invités. Hors vacances scolaires, penser à inviter les collèges, lycées, le rectorat et l’inspection d’académie. Inviter également toutes les structures, associations, présentes sur le quartier où se situe l’esplanade ; 

- inviter par flyer distribué dans les boîtes à lettres ou affiché dans les immeubles l’ensemble des riverains. 

 

C - Organisation de la cérémonie 

 

- Organiser plusieurs réunions sur le site pour établir la liste des besoins en logistique avec les services de la ville, l’armée.
À cet effet, demander un plan du lieu au cabinet du maître d’œuvre ; 

- définir les emplacements : 

* du pupitre, du support provisoire où seront fixées la plaque de rue et la plaque « hommage », qui seront dévoilées au même instant. Prévoir le voilage aux couleurs tricolores, 

* des portraits du résistant, 

* de la chorale. Prévoir un podium sur deux niveaux pour l’accueillir, 

* des autorités civiles et militaires – préfet, député-maire, général commandant la place, parlementaires présents, président du conseil général – ainsi que de la famille sur la même rangée que les autorités. Prévoir des chaises pour les membres de la famille, 

* d’une deuxième rangée pour les autres personnalités présentes, 

* des porte-drapeaux, 

* des anciens combattants et des troupes, ainsi que du public ; 

- délimiter les espaces avec potelets et cordons pour créer un dispositif ; 

- prévoir une sonorisation : sonoriser les discours ainsi que la chorale ; 

- pavoiser le lieu aux couleurs tricolores. Suspendre un très grand drapeau tricolore à l’une des façades jouxtant l’esplanade peut être du plus bel effet ; 

- bloquer des places de stationnement aux abords de l’esplanade en grand nombre (prendre les arrêtés éventuels d’interdiction de stationnement et de circulation). 

 

D - Déroulement 

 

- Le chef du protocole accueille les personnalités à l’entrée de l’esplanade. Le dispositif est en place. Le chef du protocole assurera la fonction de maître de cérémonie et en annoncera le déroulement ; 

- Les autorités qui président à la cérémonie accèdent au dispositif après les honneurs au drapeau et alors que la famille a été conduite sur l’emplacement qui lui a été réservé ; 

- revue des troupes par le général commandant la place ; 

- lecture du texte par un lycéen ; 

- les autorités ainsi qu’un membre de la famille du résistant procèdent au dévoilement des deux plaques ; 

- la chorale interprète Le Chant des partisans ; 

- allocution du député-maire de la ville ; 

- allocution du préfet du département ; 

- la chorale interprète un chant régional (pour exemple Les Allobroges) ; 

- le préfet et le député-maire vont déposer une gerbe commune devant une stèle érigée à la mémoire des victimes de la Gestapo, placée sur le dispositif ; 

- sonnerie aux morts – minute de silence ; 

- la chorale interprète La Marseillaise ; 

- les autorités saluent les porte-drapeaux et le détachement militaire ; 

- les autorités quittent le dispositif ; 

- honneurs au drapeau ; 

- fin de la cérémonie. 

 

E - Prestations annexes 

 

- Prévoir un déjeuner officiel à l’attention de la famille du résistant et inviter les représentants de l’État, des collectivités territoriales, de l’armée, des associations d’anciens combattants et résistants, du rectorat et de l’inspection académique ainsi que la presse ; 

- Prévoir des cadeaux et des fleurs qui seront déposés dans les chambres occupées par les membres de la famille ; 

- Prévoir un accueil personnalisé en gare, avec chauffeur, de la famille du résistant. 

 

Astuces
- Louer un minibus avec chauffeur qui assurera le transport de la famille. 
- Louer un car qui transportera les anciens combattants et le porte-drapeau d’un lieu à un autre afin de leur éviter de la fatigue et pour assurer leur ponctualité. 
- Entre les cérémonies, et surtout en été, prévoir un espace abrité où des rafraîchissements pourront être servis à la famille. Approvisionner en bouteilles d’eau le car transportant les anciens combattants. 
- Prévoir l’accessibilité au site et un espace réservé aux personnes à mobilité réduite.

 

Patricia DETROYAT 

Chef du protocole, ville de Grenoble  

 

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés