consultation guide des usages, du protocole et des relations publiques

consultationGuide des usages, du protocole et des relations publiques

II • Honneurs militaires

Fiche pratique n° 2  CÉRÉMONIE À L’OCCASION DE LA FÊTE NATIONALE DU 14 JUILLET

 

A - Préambule 

 

Nous préciserons, dès le début de notre propos, qu’en cas de participation militaire (présence d’un détachement ou d’une compagnie), c’est le protocole militaire qui s’applique obligatoirement ; dans ce cas, l’autorité militaire édite une note de service reprenant les principales étapes de la cérémonie telles que la revue des troupes, la remise de décoration, le défilé aérien, à pied, motorisé. 

 

Celle-ci détaille très précisément les modalités de la participation militaire, la tenue, l’armement, l’accueil des officiels. 

 

B - L’invitation 

 

- Elle peut être à l’initiative du maire de la commune et précise : 

 

M. X, maire de la commune de Y,  
vous prie de bien vouloir assister,  
à l’occasion de la fête nationale, 
à la cérémonie avec défilé militaire et remise de décoration qui aura lieu 
le jeudi 14 juillet 20…, à 10 heures, 
au (lieu), 
en présence des autorités civiles et militaires.

 

- Pour les chefs-lieux de département ou pour les capitales régionales, c’est le préfet du département ou de la région qui prend l’initiative de l’invitation, accompagné du président du conseil régional, du président du conseil général, du maire de la commune et de l’autorité militaire commandant la garnison (par exemple, le général gouverneur militaire, officier de la zone de défense). 

 

- Ces invitations doivent viser : 

* les parlementaires ; 

* les autorités civiles et militaires de la commune, du département, de la région ; 

* les associations d’anciens combattants ; 

* les porte-drapeaux ; 

* les associations patriotiques. 

 

C - Mobilisation des services 

 

- Selon l’ampleur que l’on veut donner à la cérémonie, une tribune pourra être dressée pour les autorités précitées. 

 

- Il conviendra de sensibiliser les différents services communaux pour qu’ils apportent leur soutien à la pleine réussite de cette cérémonie : 

1/ Service de la logistique : pavoisement aux couleurs tricolores du site, l’installation de la tribune, la mise en place des barrières de sécurité et de protection ; 

2/ Service du nettoiement : nettoyage des abords de la tribune officielle et du parcours qui sera emprunté par le défilé, ainsi que des rues avoisinantes. Nous prévoirons également une intervention pour l’« après-défilé » pour la remise en état de la voie publique ; 

3/ Direction de la police municipale et administrative : 

* la prise des arrêtés liés à l’occupation du dispositif ; 

* l’enlèvement des véhicules gênants ; 

* la sécurisation de la tribune officielle en liaison avec les services de la police nationale ou de gendarmerie ; 

* la gestion des parkings des officiels et du lieu de regroupement des engins motorisés qui vont participer au défilé ; 

4/ Service de l’audiovisuel : la mise en place d’une sonorisation complète de la cérémonie qui servira aux remises de décoration, au commentaire du défilé et aux éventuelles prises de parole ; 

5/ Service de la communication : information du public avec les inserts dans la presse et les annonces dans les médias. 

- Ces avis mentionneront clairement les dispositions liées au bon déroulement de la cérémonie (arrêté d’interdiction de stationner, contraintes de circulation, etc.), ainsi que l’invitation à la population pour assister au défilé. 

 


D - Le déroulement de la cérémonie 

 

1. Accueil et placement protocolaire 

 

- Les autorités militaires sont accueillies et placées à la tribune officielle par l’officier de garnison. 

- Les autorités civiles le sont par le service du protocole ou des relations publiques de la commune. 

- Les autorités sont placées dans l’ordre protocolaire strict, tel qu’il est établi par le décret de 1995. Au premier rang et à partir du siège central, le préfet, les parlementaires, le président du conseil régional, le président du conseil général, le maire de la commune, puis, de part et d’autre, le général gouverneur, le général de gendarmerie, le général d’aviation, l’amiral commandant la marine.  

 

2. Salut au drapeau 

 

- Les plus hautes autorités sont ensuite invitées à aller saluer le drapeau. 

- La Marseillaise est alors jouée en entier par la musique. 

 

3. La revue des troupes 

 

- Pour les troupes sous les armes, les tenues sont fixées par les autorités de chaque unité. Par exemple, pour la gendarmerie, par le général commandant la région de gendarmerie. 

- Les décorations sont portées pendantes pour toutes les troupes en armes. 

- La plus haute autorité militaire procède à la revue des troupes. Elle passe d’abord en revue le détachement d’honneur puis l’ensemble des troupes alignées qui présentent leurs armes. Les autorités rejoignent ensuite leur place. 

 

4. La remise de décoration 

 

- Lors de la cérémonie du 14 juillet, traditionnellement, une remise de décoration est organisée (Légion d’honneur, ordre national du Mérite). 

- Les récipiendaires et les porte-coussins (de décoration) qui sont regroupés à proximité de la tribune viennent prendre place en face de la plus haute autorité et la musique joue dans l’ordre : le garde-à-vous, le « ouvrez le ban » et le « fermez le ban ». 

- Les décorations sont remises par chaque autorité. 

- Un micro peut être mis à la disposition du décorant pour qu’on entende le nom du récipiendaire et la formule officielle : « M. X, au nom du président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons chevalier de la Légion d’honneur. » 

 

5. Le défilé des troupes 

 

- Les récipiendaires rejoignent ensuite leur emplacement et le défilé peut commencer. 

- Il est de tradition que, lors du passage des drapeaux, étendards ou fanions de chaque unité militaire, l’assistance se lève et les militaires et représentants de l’État saluent. L’ordre du défilé est toujours le suivant : troupes à pied, troupes motorisées et défilé aérien éventuel. 

- À la fin de la cérémonie, les autorités vont féliciter le commandant des troupes et saluer les porte-drapeaux représentant les associations patriotiques. 

 

Astuces
- À la tribune officielle, prévoir un fauteuil supplémentaire qui permettra le placement d’une personnalité oubliée.
- Vérifier avec les récipiendaires de décoration qu’ils déposent la décoration, la veille, au service du protocole, pour éviter les oublis. 

 

Alain CARAPLIS 

Chef du protocole à la mairie de Marseille 

 

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés