consultation guide des usages, du protocole et des relations publiques

consultationGuide des usages, du protocole et des relations publiques

III • Les déjeuners et les dîners

Fiche pratique n° 11  ORGANISATION D’UNE CÉRÉMONIE INTERRELIGIEUSE DU SOUVENIR PAR UNE MAIRIE

 

A - L’objet 

 

- Cérémonie à l’initiative de la collectivité, dotée d’une forte valeur symbolique et particulièrement émouvante. 

- Elle est organisée dans le cadre de manifestations commémoratives (commémoration libération de ville, libération des camps…). 

- Elle réunit les différentes confessions religieuses autour du devoir de mémoire et des valeurs de fraternité. Assis côte à côte, le rabbin, l’imam, le pasteur et l’abbé rappellent les valeurs humanistes et s’unissent pour combattre l’oubli et toutes les formes de refus de l’autre, pour lutter contre l’intolérance et plaider pour un monde en paix. 

 

B - Organisation et logistique 

 

- Prévoir une ou plusieurs rencontres avec les autorités religieuses pour définir les textes individuels ainsi que le texte commun, l’ordre des prises de parole, le lieu de la cérémonie et la logistique prévue. 

 

- Choisir un lieu : 

* en plein air, dans un parc, uniquement à la belle saison (l’écrin de verdure participe à la sérénité et au recueillement nécessaires à cette cérémonie). Envisager, toujours, un lieu de repli en cas de mauvaise météo ; 

* dans une salle ou bien sous chapiteau. 

 

- Prévoir toute la logistique : 

* nettoyage du site ; 

* si la cérémonie se déroule en plein air, bien vérifier que le sol soit aplani ou bien, si ce n’est pas le cas, poser un revêtement ; 

* branchement électrique pour la sonorisation qui comprendra les différents micros, sur pupitre et sur pied, et les lumières éventuellement ; 

* prévoir des potelets et des cordons blancs autour du site ; 

* mettre en place une signalétique pour orienter les invités ; 

* installation de 300 chaises séparées par une allée centrale ; 

* mise en place d’une estrade de 8 m x 4 m sur 40 cm de hauteur, couverte de moquette bleue, également sur les côtés, et équipée d’un escalier de 1,50 m à l’arrière ; 

* disposer chaises ou chauffeuses sur l’estrade, pour permettre l’accueil de chaque autorité religieuse (chaque confession religieuse peut être représentée par une ou deux personnes) ; 

* un pupitre pour l’intervention du maire ; 

* des micros sur pied pour les autorités religieuses ; 

* réserver le premier rang aux personnalités présentes : préfet, député… 

 

C - Invitations 

 

Si la cérémonie est incluse dans un vaste programme commémoratif : 

- faire une invitation globale à l’initiative de l’état de la ville et inclure la cérémonie dans le programme chronologique ; 

- inviter les institutionnels, la presse, l’enseignement (notamment les collèges et les lycées) ; 

- impliquer le recteur et l’inspecteur d’académie, car cette cérémonie a une valeur pédagogique réelle ; 

- faire une annonce, également, par voie de presse ou de radio pour mobiliser les habitants autour de cette cérémonie. 

 

D - Proposition de déroulement  

 

- Accueil par le maire de la ville qui introduit la cérémonie (durée 5 à 10 minutes). Minute de silence ; 

- lecture d’un texte en hébreu par le rabbin qui en fait la traduction puis qui le commente (durée 8 minutes environ) ; 

- lecture d’un extrait de L’Évangile à deux voix par un abbé et un pasteur suivie d’un commentaire (durée 8 minutes environ) ; 

- lecture d’un texte du Coran en arabe par un imam qui le traduit puis le commente (durée 8 minutes environ) ; 

- lecture d’un message commun aux trois religions par le rabbin, l’abbé, le pasteur et l’imam qui conclut la cérémonie (durée 3 minutes environ) ; 

- durée de la cérémonie : 40 à 45 minutes. 

 


Astuces
- Enlever ou masquer les panneaux de signalisation gênants. 
- Prévoir un fond d’estrade de la même couleur que la moquette et faire réaliser un bandeau blanc portant la mention « cérémonie interreligieuse du souvenir » accompagné de deux colombes. 
- Prévoir des pauses de musique classique (Les Canons de Pachelbel, par exemple) pour ponctuer la lecture des textes, tout en offrant au public une respiration artistique, bienvenue dans le cadre d’une cérémonie empreinte d’émotion. 
- Prévoir un maître de cérémonies qui présentera le déroulement de la cérémonie. 
- Faire réaliser un programme récapitulant le déroulement, portant les textes choisis par les autorités religieuses et le message commun. Ce programme pourra être remis, à leur arrivée, à chaque personne présente ou bien disposé sur une chaise.

 

Patricia DETROYAT 

Chef du protocole, ville de Grenoble 

 

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés