consultation guide des usages, du protocole et des relations publiques

consultationGuide des usages, du protocole et des relations publiques

III • Les cérémonies publiques et les manifestations patriotiques

Fiche pratique n° 1  INAUGURATION D’UNE ÉCOLE MATERNELLE

 

A - Mesures préparatoires 

 

1. La date 

 

Dès que la date est arrêtée il convient d’en informer par courrier le préfet du département ou le sous-préfet de l’arrondissement et l’inspecteur de l’Éducation nationale du secteur concerné. 

 

Cette information doit être faite par un courrier du maire ou de l’adjoint concerné de façon à ce que les autorités puissent saisir cette date dans leur agenda. 

 

Si le conseil municipal a décidé de donner le nom d’une personnalité à cette école, il convient bien sûr d’en aviser la famille. 

 

2. Le carton d’invitation 

 

C’est le maire de la commune qui est la puissance invitante. Le carton pourra prendre la forme suivante. 

 

M. …
maire de la commune de …
 
vous prie de bien vouloir honorer de votre présence le
 
Lundi 4 septembre 2006 à 8 h 30
 
L’inauguration de l’école …
 
RSVP - tél. : ……
41, route du Coin Joli
00000 Ville
 
Un apéritif clôturera cette manifestation

 

Il est tout à fait possible, si on le souhaite, de mentionner la présence soit du sous-préfet, soit encore de l’inspecteur de l’Éducation nationale. Cette mention prendra place très généralement en dessous du jour et de l’heure, selon la formule : « en présence de Monsieur Y. B., inspecteur de l’Éducation nationale ». 

 

Le carton doit être adressé aux différentes personnalités invitées au moins 15 jours francs avant la date de l’inauguration. Il est de bon ton que le carton porte le logo de la ville, en haut à gauche ou au centre dans la partie haute. Ne pas omettre de préciser si nécessaire les différentes possibilités de stationnement. 

 

3. Les invités 

 

Seront invités : 

- la presse locale ; 

- toutes les autorités de tutelle citées plus haut ; 

- les parlementaires du département ; 

- les élus du conseil municipal, du conseil général ; 

- les entreprises qui ont construit l’établissement ; 

- les associations de parents d’élèves ; 

- les directeurs des autres établissements existant dans la commune ou aux alentours ; 

- les riverains et l’ensemble des intervenants futurs sur cet établissement (service de secours, médecins, etc.). 

 


B - Le jour « J » 

 

Un certain nombre de services communaux devront être sollicités pour le bon déroulement de cette manifestation : 

- le service communal des espaces verts pour une décoration du site, décoration intérieure (plantes vertes) et extérieure ; 

- la police municipale pour assurer : 

* l’orientation des véhicules vers les différents parkings, 

* la gestion du stationnement des véhicules des officiels ainsi que la sécurité du public ; 

- dans l’hypothèse où il n’y a pas de police municipale, la brigade de gendarmerie dont dépend l’équipement ; 

- le service de secours pour la mise en place d’un véhicule de secours et une assistance aux personnes ; 

- le service des régies pour la mise en place d’une sonorisation, d’une estrade et d’un pupitre pour les prises de parole, de drapeaux aux couleurs de la commune ou aux couleurs françaises ; prévoir également un ruban tricolore, un coussin et une paire de ciseaux ; 

- le service du nettoiement afin d’assurer le nettoyage du site et des abords ; 

- le service de l’économat qui assurera l’apéritif en fin de cérémonie ; 

- si l’équipement est baptisé du nom d’une personnalité disparue, il convient de prévoir un bouquet de fleurs pour l’épouse ou la fille de ladite personnalité. 

 

Le déroulé peut être celui-ci : 

- arrivée des invités qui sont accueillis par le maire et les élus présents, ainsi que par la future équipe de direction de l’établissement ; 

- coupure symbolique du ruban (le ruban peut être confié à deux enfants qui seront demain utilisateurs de l’établissement) ; 

- les allocutions se feront selon l’ordre suivant : 

* court mot d’accueil du directeur de l’école maternelle, 

* le maire de la commune, 

* l’inspecteur de l’Éducation nationale ou du sous-préfet (si présents) ; 

- dévoilement éventuel d’une plaque portant le nom de la personnalité marraine de l’école ou encore dévoilement d’une plaque rappelant l’événement ; 

 

Exemple de plaque
Le lundi 4 septembre 2006
L’école XYZ
A été inaugurée par
M. …
Maire de la commune de …
En présence de
Monsieur Y. B., inspecteur de l’Éducation nationale. 


 

- le cocktail : à la fin des allocutions, les personnalités invitent le public à l’apéritif. 

Fin de la cérémonie 

 

Les astuces 
- Essayer la paire de ciseaux avant la coupure du ruban. 
- La veille de l’inauguration, s’assurer que les services concernés ont bien compris leur mission. 
- Vérifier la sonorisation 
- Rappeler aux différents orateurs que la qualité d’un discours ne réside pas dans sa longueur. 
- Réserver une petite partie du buffet pour les personnalités officielles. 
- Prévoir une collation spéciale « jeunes enfants ». 
- Le voile qui recouvre la plaque inaugurale peut reprendre les couleurs officielles de la commune.


Alain CARAPLIS
Chef du protocole, mairie de Marseille 

 

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés