consultation guide des usages, du protocole et des relations publiques

consultationGuide des usages, du protocole et des relations publiques

V • Hommages publics

Fiche pratique n° 4  FÉMINISATION DES NOMS DE LIEUX À PANTIN  

 

Rues, avenues, places…, les noms de femmes sont peu présents dans l’espace public.

Selon la députée Sophie Auconie et la sénatrice Annick Billonont, en France ce sont même… moins de 6 % des rues qui portent le nom d’une femme.

Pour leur donner plus de visibilité, la ville de Pantin a fait le choix, dès 2014, d’attribuer prioritairement aux voies et lieux créés des dénominations féminines.

 

En 2020, à l’occasion de la construction de 370 logements dans le quartier populaire des Courtillières (secteur des « Pantinoises »), la municipalité a souhaité attribuer le nom de femmes célèbres à cinq nouveaux lieux attendant d’être nommés (une rue, trois mails et un square), tout en interpellant la population sur cette inégalité.

 


 

A - Un vote populaire éclairé

 

Les habitants du quartier ont été conviés fin 2020 à choisir les cinq noms parmi 10 propositions.

 

Pour faciliter la décision, une double exposition a été réalisée :

- une exposition de dessins des enfants des centres de loisirs des Courtillières a illustré, à hauteur d’enfants, la vie exceptionnelle des dix grandes dames. Chaque parcours y a été présenté au travers d’objets symboliques ;

- une exposition réalisée par la ville baptisée « Place aux femmes » et constituée de panneaux biographiques a été installée dans le quartier pour découvrir précisément les parcours de ces dix femmes engagées.

Les votes ont eu lieu par bulletins à l’issue des expositions et sur le site pantin.participatif.fr du 19 novembre au 3 décembre 2020.

 

B - Des personnalités de premier plan

 

Les personnalités étaient réparties en cinq catégories. Cinq d’entre elles sont originaires d’autres pays que la France. Toutes ont marqué de leur empreinte le vingtième siècle et une est toujours vivante.

 

Les féministes
Antoinette Fouque
(1936-2014)
Psychanalyste, politologue et femme politique française. Féministe engagée, elle est cofondatrice du Mouvement de libération des femmes (MLF).
Gisèle Halimi
(1927-2020)
Avocate et intellectuelle franco-tunisienne. Figure de lutte pour les droits des femmes et la décolonisation, elle est la porte-parole de nombreuses causes sociales et politiques dans les années 1970-80.
Les scientifiques
Marie Curie
(1867-1934)
Physicienne et chimiste polonaise naturalisée française, elle est la première femme à avoir reçu le prix Nobel.
Nombre de ses découvertes scientifiques constituent une avancée considérable dans le domaine médical.
Maryam Mirzakhani
(1977-2017)
Mathématicienne iranienne et professeure à l’université américaine de Stanford, elle est la première femme à recevoir la prestigieuse médaille Fields (équivalent pour les mathématiques du prix Nobel).
Les artistes
Miriam Makeba
(1932-2008)
Elle est le symbole de la lutte contre l’apartheid et de la défense des droits civiques.
Aretha Franklin
(1942-2018)
Considérée comme la chanteuse afro-américaine la plus influente du XXe siècle, elle incarne le combat pour l’égalité des droits femme-homme et des droits civiques de la communauté afro-américaine.
Les championnes
Simonne Mathieu
(1908-1980)
Avec treize titres en Grand Chelem, elle est la deuxième femme la plus titrée de l’histoire du tennis français. Elle est aussi une des premières femmes à s’engager dans la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale.
Alice Milliat
(1884-1957)
Sportive française, elle est une des plus grandes militantes du combat pour la reconnaissance du sport féminin au niveau international.
Les personnalités locales
Michèle Moet-Agniel
(née en 1926)
Résistante française rescapée des camps de concentration. Fortement engagée auprès des jeunes générations, elle n’a de cesse de témoigner des atrocités de la Seconde Guerre mondiale.
Dorita Perez
(1944-2014)
Femme politique pantinoise et personnalité militante, elle est attachée à la politique de proximité et engagée dans son quartier des Courtillières.

 

Un message du maire aux habitants du quartier
 
La démarche s’est accompagnée d’un courrier du maire Bernard Kern et des élus aux habitants afin d’expliquer cette concertation.
 
La place des femmes dans l’espace public est une question primordiale de nos villes aujourd’hui. Elle se traduit notamment dans la nomination des lieux. Trop longtemps, les rues, les places, les stades ont porté les noms d’hommes, certes illustres, mais oubliant ainsi l’autre moitié de l’humanité. Depuis des années la ville de Pantin s’attache à remédier à cette injustice en privilégiant le choix de noms de femmes pour les nouveaux espaces publics. C’est ainsi que les rues Marguerite Yourcenar ou Barbara ont vu le jour dans le quartier des Courtillières ou la rue Lucienne Gerain à Église de Pantin.
 
Loin d’être un combat anodin, cette démarche symbolique est l’occasion de rendre hommage aux grandes femmes de notre histoire et de démontrer aux futures générations que le genre n’est pas un frein.
 
Alors que le quartier des Courtillières continue sa mue, après la rénovation urbaine d’ampleur qui a permis la réhabilitation du Serpentin, la création de nouvelles voies ou l’aménagement d’un grand parc, le nouveau secteur des Pantinoises, à proximité du stade Raoul Montbrand, sera l’occasion de baptiser de nouveaux espaces publics. C’est pourquoi la ville de Pantin, dans sa volonté de féminiser les lieux et de promouvoir la concertation avec les habitants, lance une votation citoyenne pour choisir 5 nouveaux noms.
 
L’occasion de découvrir ou redécouvrir des femmes illustres, Pantinoises ou non, ayant brillé dans divers domaines, et de réduire ainsi l’écart de représentativité entre femmes et hommes dans nos espaces publics.
 

 

C - Des résultats rapidement validés en conseil municipal

 

Les résultats de la consultation ont été présentés au conseil municipal du 7 janvier 2021 qui entérina les choix des habitants du quartier.

Sur les 230 votants, 66 % se sont prononcés en faveur de Dorita Perez, ancienne élue du quartier, dans la catégorie Personnalités locales. Dans la catégorie Féministes, 63 % ont choisi la célèbre avocate et militante Gisèle Halimi, quand, dans la catégorie Championnes, 62 % des participants ont opté pour la nageuse, rameuse et hockeyeuse Alice Milliat. Enfin, ils sont 60 % à avoir plébiscité, dans la catégorie Artistes, la chanteuse et militante sud-africaine Miriam Makeba et 55 % à s’être déterminés pour l’éternelle Marie Curie parmi les Scientifiques.

Pour mieux connaître ces cinq figures féminines, l’exposition installée aux Courtillières pour éclairer le vote des habitants s’est délocalisée pour un mois à l’hôtel de ville.

 

Elle est visible (ainsi qu’une présentation complète de l’opération) sur le site participatif de la ville.

 

https://participatif.pantin.fr/toutes-les-consultations/consultations-publiques/resultats-des-dernieres-consultations/espaces-publics/courtillieres-les-pantinoises


 

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés