consultation guide des usages, du protocole et des relations publiques

consultationGuide des usages, du protocole et des relations publiques

IV • La communication

Fiche pratique n° 8 LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL

 

Travailler dans de bonnes conditions est l’une des premières exigences des collaborateurs d’une organisation. De nombreuses instances ont été créées pour s’assurer du respect de cette demande (comité technique, comité d’hygiène et de sécurité…).

Cependant, aujourd’hui, cela ne suffit plus, chacun a besoin de trouver du sens dans son quotidien et son activité. Les entreprises et les collectivités de leur côté ont dorénavant la responsabilité de mettre en adéquation valeurs et performances. Les dernières études le démontrent : la performance d’une entreprise ou d’une activité passe par le bien-être des collaborateurs au travail.

Mais qu’entend-on par qualité de vie au travail ? Et, quels sont les outils pour mettre en place une qualité de vie au travail (QVT) pérenne ?

 

A - Qu’est-ce que la qualité de vie au travail ?

 

La qualité de vie au travail, selon l’accord national interprofessionnel sur l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail (ANI), désigne et regroupe sous un même intitulé les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les collaborateurs et la performance globale.

Les conditions dans lesquelles les agents exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte.

 

Lorsqu’on interroge les salariés, les quatre enjeux principaux qui ressortent sont :

- l’ambiance et les relations avec leurs collègues ;

- la rémunération globale ;

- la reconnaissance au travail ;

- la conciliation vie professionnelle-vie personnelle.

 

L’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT) a retenu six dimensions individuelles déterminantes pour la qualité de vie au travail :

1/ Les relations sociales et professionnelles : reconnaissance du travail, respect, écoute, considération des collègues et de la hiérarchie, information, dialogue social et participation aux décisions ;

2/ Le contenu du travail : autonomie, variété des tâches, degré de responsabilité ;

3/ L’environnement physique du travail : sécurité, bruit, chaleur, éclairage, propreté, cadre spatial ;

4/ L’organisation du travail : qualité de la prescription du travail, capacité d’appui de l’organisation dans la résolution des dysfonctionnements, démarches de progrès organisationnel, pénibilité, charge de travail, prévention des risques professionnels ;

5/ La réalisation et le développement professionnels : rémunération, formation, validation des acquis, développement des compétences, sécurité des parcours professionnels ;

6/ La conciliation entre vie au travail et vie hors travail : rythme et horaires de travail, vie familiale, accès aux services, loisirs, transports…

 

Ainsi, pour mobiliser les agents autour d’objectifs stratégiques de performance de l’entreprise, Il est important pour les équipes managériales d’intégrer ces enjeux et de s’engager dans l’amélioration de la qualité de vie des collaborateurs et de redonner du sens aux objectifs et à la performance.

 

La qualité de vie au travail reposera ainsi sur les grands principes suivants :

- la stratégie d’entreprise ;

- les relations sociales et les relations de travail ;

- le contenu du travail ;

- l’organisation du travail ;

- l’environnement de travail ;

- les possibilités de réalisation, de développement professionnel et personnel ;

- les habitudes de vie ;

- l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

 

B - La qualité de vie au travail et son évolution

 

Pour comprendre d’où vient la notion de qualité de vie au travail, il faut remonter aux États-Unis dans les années 60 où elle fit son apparition. Depuis, elle a évolué en France en intégrant des notions de risques concernant la sécurité, l’hygiène…, tout ceci dans un but de protection des salariés.

 

La législation est apparue de plus en plus concrète sur la prévention des risques professionnels dans la fonction publique au travers des textes suivants :

- décrets du 28 mai 1982, du 9 mai 1995, du 28 juin 2011 (règlementation applicable à la fonction publique en matière de santé et sécurité au travail) ;

- décret du 10 juin 1985 relatif à l’hygiène et la sécurité dans la fonction publique territoriale ;

- décret du 9 mai 1995 qui concerne la logique d’évaluation ;

- décret du 5 novembre 2001 relatif à l’évaluation des risques professionnels et à leur inscription dans le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) dans la fonction publique territoriale.

 

Les résultats de l’étude Sociovision pour Malakoff Médéric conduite entre mars et avril 2016 auprès d’un échantillon de 3 500 salariés et 500 dirigeants du secteur privé permettent de comprendre comment la qualité de vie au travail des collaborateurs a évolué.

 

Ils montrent que la qualité de vie au travail (QVT) est un sujet désormais bien ancré dans les priorités des entreprises et que les conditions de travail s’améliorent. Les entreprises intègrent désormais :

- l’évolution de l’univers professionnel : transformation des organisations, transition numérique, nouvelles formes d’emploi (travail à la maison…), etc. ;

- que la nécessité d’accompagner la transformation issue de l’apparition des nouvelles technologies est prioritaire ;

- la prise en compte des facteurs liés à l’état de santé des salariés et leur hygiène de vie qui ont un impact sur l’absentéisme, la santé des salariés et la performance de l’entreprise : stress, maladies chroniques, insomnies, TMS…

 

 
Pour aller plus loin dans la compréhension des textes qui régissent la qualité de vie au travail, vous pouvez consulter les liens suivants :
- ANACT - Guide : 10 questions sur… la qualité de vie au travail (mai 2016) ;
- ANACT - Article : Comprendre l’ANI du 19 juin 2013 sur la QVT (septembre 2013) ;
- INRS - DC12 : Bien-être et qualité de vie au travail, risques psychosociaux : de quoi parle-t-on ? (mars 2016).
- fonction-publique.gouv.fr - Article : La DGAFP et l’ANACT signent une convention de partenariat pour l’amélioration des conditions de travail dans le secteur public (juillet 2016).
 

 

C - Comment mettre en place une démarche Qualité de vie au travail au sein de sa collectivité ?

 

La performance d’une collectivité passe donc par l’intégration d’une démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail. Pour la mettre en place, il est nécessaire de suivre la méthode suivante basée sur le principe de l’amélioration continue et d’envisager plusieurs outils qui permettront de rendre visible l’amélioration de la QVT, ce qui en termes d’adhésion des équipes, sentiment d’appartenance, sens… est très positif.

 

Principe de l’amélioration continue – Roue de Deming (Illustration SLA Consultants)


 

1. La méthode

 

- La sensibilisation : être conscient de l’importance de la qualité de vie au travail, c’est développer un engagement fort. Pour cela, il faudra que les équipes managériales soient sensibilisées à la remise en question de leur organisation et de leurs méthodes de management. Pour les collaborateurs, ils devront être sensibilisés à l’intégration de ces changements ;

- Le diagnostic : il permet de dresser un état des lieux sur les bonnes pratiques de l’entreprise et identifier les actions d’amélioration sur les thèmes principaux de la QVT, à savoir : les relations de travail/le climat social, la santé au travail, l’employabilité/le développement professionnel, l’égalité des chances, le contenu du travail et le partage de valeur. Pour les équipes, cette étape concrétise le lancement de la démarche ;

- La conception intègre les outils et autres documents et tableaux de bord à mettre en place pour répondre aux manquements pour assurer la meilleure QVT ;

- Les comités de pilotage organisés à fréquence définie permettent de valider les outils, d’orchestrer les différentes actions à mettre en œuvre, de suivre la performance au travers de l’analyse des tableaux de bord et de gérer le projet pour rendre compte de son avancement ;

* Le plan de communication tout au long du projet. Le plan est un élément indispensable pour s’assurer de l’efficacité de la communication des bonnes informations et bonnes pratiques aux moments appropriés.

 

2. Les outils

 

Pour vous aider dans la mise en place d’une démarche QVT, il existe de nombreux outils. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples d’outils que vous pouvez utiliser :

 

- Les démarches de certification :

 

* L’ISO 45001 donne les lignes directrices pour la mise en place d’un système de management de la santé et la sécurité des collaborateurs au travail afin d’améliorer la santé et la sécurité au travail, de supprimer les dangers et de minimaliser les risques, de tirer profit des opportunités et remédier aux non-conformités du système de management de la santé et la sécurité liées à ses activités.

Tout type d’organisation peut l’utiliser et être certifiée sur ce référentiel.

Elle permet aux organismes de procurer des lieux de travail sûrs et sains, par la prévention des traumatismes et pathologies liés au travail et par l’amélioration proactive de leur performance en santé et la sécurité au travail.

Ce référentiel basé également sur le principe de l’amélioration continue aborde les points suivants :

 


 

* La SA 8000 : la certification SA 8000, élaborée en 1997 par l’ONG américaine Social Accountability International (SAI), est l’un des premiers standards internationaux sur les relations et les conditions de travail décentes. Elle se base sur la Déclaration universelle des droits de l’homme, les conventions de l’OIT et sur tous les autres codes de conduite du secteur. C’est le référentiel le plus utilisé au monde lorsqu’un donneur d’ordres souhaite faire auditer ses fournisseurs sur le champ de la responsabilité sociale et des droits humains. La certification SA 8000 peut être appliquée à toute organisation, de toute taille, dans le monde entier.

Elle porte sur les thématiques suivantes : travail des enfants / travail forcé et obligatoire / santé et sécurité / liberté d’association et négociation collective / discrimination / sanctions disciplinaires / temps de travail / rémunération / système de management.

 

La certification SA 8000 permet :

- d’améliorer les conditions de travail ;

- d’augmenter la productivité ;

- de diminuer les conflits sociaux ;

- de renforcer l’image de marque de votre organisation ;

- de vous différencier des donneurs d’ordres par rapport à la concurrence ;

- de réduire l’absentéisme et de fédérer les équipes.

 

- Les chartes

 

Une charte peut être établie par tous et pour tout type d’entreprise. Elle permet de formaliser un code de bonne conduite, un ensemble d’attitudes et d’objectifs sur lesquels ses signataires s’engagent.

 

Tout comme il existe des chartes qualité, d’éthique, de développement durable, de l’environnement, de la diversité, etc., une charte qualité de vie au travail peut être élaborée selon une méthodologie reconnue et sur laquelle peut s’engager toute organisation où entrent en jeu des relations de travail.

 

Sophie LEROY

SLA CONSULTANTS

http://www.sla-consultants.com

 

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés