consultation Handicaps et ville

consultationAccessibilité en ville : guide des équipements publics

III • Les habitations

Fiche de cas n° 1 L’habitat évolutif

 

1. Une maison qui s’adapte à tous les âges de la vie

 

Permettre aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible à domicile est devenu un enjeu de société avec l’avancée en âge et la perspective du vieillissement de la population. De même les personnes en situation de handicap aspirent à rester à domicile plutôt qu’à être hébergées dans un établissement. Il revient donc aux concepteurs et aux constructeurs de s’orienter vers des constructions mieux adaptées aux besoins de la population. Depuis quelques années, de nouveaux concepts d’habitat ont commencé à émerger, alliant confort et réponses aux différentes formes de déficiences liées à l’âge ou au handicap de la personne.

 

L’habitat évolutif, adapté à tous les âges de la vie, est un projet mis au point dès 2013 par la direction de l’habitat de Saint-Gobain. L’objectif est de proposer un habitat qui permet à ses habitants de préparer leur logement aux aléas de la vie afin de pouvoir continuer de vivre à domicile le plus longtemps possible.

 

Cette démarche propose un bâtiment intergénérationnel conçu pour répondre à un confort de vie universel, même en cas de handicap ou de dépendance.

Le logement évolutif est réalisé dès l’origine selon les règles d’accessibilité et au fur et à mesure de l’évolution de la situation de ses habitants, il est en mesure de s’adapter à leurs besoins. Ainsi, selon la situation de la personne en termes de handicap, de santé ou de dépendance, la conception du bâtiment et les équipements de la maison peuvent apporter les réponses adaptées. Par exemple, des cloisons localement renforcées permettent la mise en œuvre d’une main courante et elles peuvent également supporter des meubles lourds. Si une douche à l’italienne facilite les déplacements, elle est aussi la garantie d’un nettoyage plus efficace. Enfin, si les portes à galandage servent la mobilité des personnes, elles permettent par ailleurs d’optimiser l’espace et de gagner de la place !

 

Un habitat modulable est conçu selon le principe de conception universelle tel que préconisé par la convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées. Un tel habitat intègre les cinq types de conforts : thermique, sanitaire, acoustique, visuel et sécurité d’usage. Il tient compte ainsi des différentes situations de handicap et de dépendance.

 

2. Prise en compte des besoins de la personne

 

a) Actions à mener par type de déficience et de besoin

 

 ObjectifsActions à mener
Faciliter la vueTenir compte des apports de lumière nécessaire, création de contrastes de couleurs, d’intensité…
Faciliter l’accessibilitéMise aux normes des ouvertures et des largeurs des passes de circulation, renforcement localisé de cloison ou plafond, installation d’un mobilier adapté…
Faciliter l’auditionIsolation acoustique optimale, intégration de haut-parleur en cloison…
Faciliter l’accompagnementMise en place d’une réserve pour le stockage médical…
Faciliter l’usageMise en place de symboles et pictogrammes d’accompagnement au quotidien, choix de matériaux faciles à nettoyer…

 

Veiller à apporter des réponses adaptées selon chaque objectif en conservant une vision d’ensemble de toutes les situations, c’est l’assurance de construire un cadre de vie adéquat aux besoins de chacun. C’est aussi le moyen de faciliter la vie quotidienne de la personne concernée, mais également de toute sa famille.

 

b) Application sur le bâti selon pathologie

 

Cas de diabète

Impacts sur la personne Application sur le bâti 
Équipements de mesure
Home test, transmission des données
Domotique adaptée
Moyens d’échanges oraux avec aidants intégrés au bâti
    
Dialyse à domicile (péritonéale)Besoin de stockage adapté dans une pièce spécialement aménagée

 


Cas d’AVC/ Problèmes cardio-vasculaires

Impacts sur la personne Application sur le bâti 
Organisation du WC, poches/couches – tri déchetsWC adapté réglable, local avec poubelle spécifique étanche
    
Amaigrissement, affaiblissement, fonte musculaire, perte d’appétitStockage de poches de nutrition (par perfusion)
Surveillance de la personne par assistance à distance, raccourcir les distances de circulation

 


Insuffisance respiratoire

Impacts sur la personne Application sur le bâti 
Difficultés lors des déplacements, besoin d’assistance (canne, fauteuil, harnais, meubles adaptés)Centraliser les pièces techniques
Accès aux équipements et à l’ameublement sans efforts
Cheminements larges, portes adaptées
    
Luminosité optimisée jour/nuit
Chambre aménagée, insonorisée
Ouvertures dans toutes les pièces
Cloisons acoustiques, cloisons-plafonds-sols avec luminosité d’ambiance

 


Perte de mobilité – traitements longs

Impacts sur la personne Application sur le bâti 
Affaiblissement, fonte musculaireCheminements larges, portes adaptées
    
Difficultés de manœuvre des équipements, portes, robinets…Tous les organes de manœuvre ergonomiques doivent être revêtus afin qu’il n’y ait « pas de métaux au toucher ».

 


Cas de déficience visuelle, impact et application sur le bâti

Déficiences visuelles
et impact sur la personne
 Adaptation du bâti et de ses équipements
selon les besoins de la personne
- Myopie
Atteinte de la vision de loin
 
- Hypermétropie
Atteinte de la vision de près
 
- Astigmatisme
Déformation des images en vision de près et de loin
 
- Presbytie
Trouble de vision de près, due au vieillissement
 
- Éblouissement
Perte de la vision nocturne, une vision floue, des halos lumineux à la lumière
 
- DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge)
Tache sombre au centre du champ visuel, déformation des lignes droites ou difficultés à reconnaître les visages
 - Choix de matériaux avec contraste de couleurs sur murs, équipements, meubles
 
- Mise en place de couleurs de guidage et de repérage sur les sols
 
- Mise en place de mains courantes avec revêtement « chaud », en couleur, de forme et de texture différentes selon les pièces ou les usages
 
- Interrupteurs et prises de courant avec contrastes de couleur, rétroéclairage
 
- Choix du mode d’éclairage artificiel, adaptabilité des couleurs de lumières, modulation de l’intensité lumineuse, pour l’éclairage des pièces comme de l’intérieur des meubles de rangements et placards
 
- Mise en place de signalétique en grands caractères pour repérage des usages
 
- Assistance vocale, intégrée dans les parois des plafonds ou des cloisons
 
- Mise en place d’un harnais de support de personnes
 
- Domotique pour liaison avec assistance aux personnes

 

3. Des gestes simples pour un logement adapté

 

Concevoir la rénovation ou la construction d’un logement avec l’intention de créer un habitat évolutif doit tenir compte, dès la conception du projet, des habitudes de vie des occupants, notamment avec la prise en compte de l’évolution de leurs besoins, qu’ils soient ou non en âge avancé ou en situation de handicap.

 

Les solutions pour créer un logement accessible et évolutif sont multiples, mais très peu sont repérées et utilisées dans la pratique. Alors que ces solutions s’inspirent tout naturellement de la vie quotidienne à domicile, il faut régulièrement les rappeler et les montrer dans la pratique, afin qu’elles soient adoptées dès la conception d’un projet. Une démarche importante qu’il ne faut pas négliger consiste à tenir compte du mode de vie le plus courant. Quelques points de repère à prendre en considération lors de la conception d’un projet :

 

Repenser la disposition des pièces : Rapprocher la chambre des toilettes permet de limiter les déplacements de nuit. Dans le neuf, opter pour un logement de plain-pied.

 

Faciliter l’accessibilité : Prévoir des marches moins hautes pour plus de confort et de sécurité.

Créer des nez de marche antidérapants avec des bandes en bois (par ex. chêne) pour une sécurité optimale. Prévoir des mains courantes. Renforcer les cloisons pour l’installation d’un monte-escalier.

 

Adapter son environnement : Selon les cas, installer de préférence des portes et fenêtres coulissantes, une porte d’entrée avec un seuil PMR, des prises électriques situées à 90 cm du sol.

La largeur de porte à 90/150. Poignée ergonomique, seuil rabaissé spécial PMR. Faciliter la vue avec grand clair de vitrage, protection solaire, protection en cas de bris de verre.

 

Libérer l’espace : Éviter les chutes et les coups en évitant les tapis, meubles bas, fils électriques qui traînent au sol, en particulier dans les lieux de passage.

 

L’éclairage naturel et artificiel : Éclairer suffisamment et sans éblouissement, éviter toute zone d’ombre. Des interrupteurs rétroéclairés facilitent leur repérage dans le noir. L’éclairage LED intégré permet une meilleure visibilité nocturne et l’éclairage automatique avec détection de présence assure la sécurité.

 

Sécuriser la salle de bains : Sol antidérapant, bac à douche à fleur de sol, parois de douche à mi-hauteur, sols et murs faciles d’entretien.

 

Prévoir des points d’appui : Sécuriser le parcours dans le logement à l’aide de rampes, barres d’appui, meubles positionnés de façon stratégique…

 

Colorer et contraster : Faciliter les déplacements dans la maison et identifier plus facilement les différents éléments d’usage : prises électriques, interrupteurs, sols/murs, poignées de porte et de meuble, rampes… Contraste de couleurs et de matières (porte et façade) pour faciliter la vision et améliorer la perception.

 

Avoir une bonne qualité d’air intérieur : Garantir la qualité d’air intérieure par un système de ventilation permettant la filtration de l’air neuf et l’extraction de l’air vicié.

 

Faciliter l’usage : Faciliter les gestes du quotidien grâce à des pieds de lit plus haut, des placards à la bonne hauteur, éviter les portes battantes… apporter une bonne isolation thermique : coefficient de transmission thermique à 1.00 W/m 2.K.

 

Faciliter l’audition : Mettre en place une isolation acoustique optimale qui permet un affaiblissement acoustique de 33 dB. Prévoir l’installation de domotique adaptée.

 

Préparer son logement aux défis de demain pour vivre bien chez soi, le plus longtemps possible, est un projet engagé par Saint-Gobain. Ce projet propose un bâtiment intergénérationnel, un lieu de vie accessible, évolutif et sécurisé pour rester chez soi.

C’est un logement où il fait bon vivre à tous les âges de la vie.

 

Une démarche proposée par Saint-Gobain.

 

Pour plus d’information : http://www.construireavecsaint-gobain.fr/


 

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés