Acteurs de la vie scolaire

Accueil > Magazines > Acteurs vie scolaire

Acteurs de la vie scolaire

Le magazine des professionnels territoriaux de l'éducation et des temps de l'enfant
Mensuel, 24 pages.

Acteurs de la vie scolaire traite de l'ensemble des domaines qui concernent le lien commune /école : locaux, gestion des personnels, relation aux parents d'élèves et aux enseignants, activités périscolaire, restauration. C'est à la fois un outil de formation qui donne une information concrète et pointue aux différents acteurs territoriaux mais aussi un lieu de débat autour des questions d'éducation et de politique en direction de l'enfance.

Ajouter au panier Vous abonner (voir tarif )
(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)

A partir de :

135 €

Il faut opposer l'ambition à la résignation

Article du numéro 57 - 21 mai 2014

Edito

Après avoir passé dix ans à l'école, près de 15 % des élèves sortent illettrés du système éducatif. Nous sommes arrivés à un moment où le mal est si important qu'il n'est plus possible de l'ignorer. L'échec scolaire est croissant, territorialisé et socialement déterminé.

L'école doit renouer avec l'exigence de réussite pour tous. Il faut opposer l'ambition à la résignation et
concentrer dans les zones d'éducation prioritaire l'ensemble des ressources dont des expérimentations
ont démontré qu'elles ont un effet significatif sur la progression des élèves faibles. Pense-t-on que c'est
en diminuant le nombre d'heures d'enseignement dévolues aux apprentissages fondamentaux que l'on parviendra à apprendre à lire aux élèves ? Pense-t-on que la réforme des rythmes scolaires parviendra à compenser les handicaps socio-économiques de départ ?

D'abord, il faut orienter les enseignants expérimentés vers ces zones d'éducation. Cela se fera grâce à des contreparties salariales. Ensuite, il faut dans les zones où le taux d'échec scolaire dépasse parfois 40 %, diviser par deux les classes de CP. L'apprentissage de la lecture est une priorité absolue. Après, il faut mettre à disposition des enseignants les pratiques pédagogiques dont il est avéré qu'elles produisent des effets forts sur les élèves faibles. Enfin, il faut soutenir et accompagner les enseignants dans les classes grâce à l'appui constant des inspecteurs de l'Éducation nationale.

Où trouver l'argent ? En redéployant, du secondaire vers le primaire, des politiques éducatives coûteuses et inefficaces. Rien ne doit être imposé aux enseignants. Simplement leur fi xer des objectifs réalistes de réduction de la difficulté scolaire et mettre à leur disposition les instruments permettant d'y parvenir.

Jean-Claude Carle
Sénateur d e la Haute-Savoie

Envoyer cette page à un ami

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Tous les articles du numéro 57

Téléchargement

Téléchargez ce contenu (format PDF, 76.41 Ko) .

Acteur vie scolaire

AVS liste