Acteurs de la vie scolaire

Accueil > Magazines > Acteurs vie scolaire

Acteurs de la vie scolaire

Le magazine des professionnels territoriaux de l'éducation et des temps de l'enfant
Mensuel, 24 pages.

Acteurs de la vie scolaire traite de l'ensemble des domaines qui concernent le lien commune /école : locaux, gestion des personnels, relation aux parents d'élèves et aux enseignants, activités périscolaire, restauration. C'est à la fois un outil de formation qui donne une information concrète et pointue aux différents acteurs territoriaux mais aussi un lieu de débat autour des questions d'éducation et de politique en direction de l'enfance.

Ajouter au panier Vous abonner (voir tarif )
(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)

A partir de :

135 €

"Une loi pour les enfants ou pour les élèves ?", Frédéric Jésu

Article du numéro 44 - 20 février 2013

Edito

Au cours de leur enfance, les enfants voient se succéder et se côtoyer de nombreux adultes en situation éducative et dont ils souhaitent les concertations. Très tôt cependant, l'école, tout en les cantonnant à

un statut d'élèves, semble focaliser les préoccupations. La plupart des enfants se nourrissent avec appétit, sinon avec satiété, de ce que l'univers scolaire leur apporte. Mais ils ne comprennent pas que celui-ci prétende occuper seul le centre du projet coéducatif auquel ils aspirent. Ils ressentent douloureusement les inégalités de toutes causes devant les temps dits « libres » - ou, plus restrictivement, « périscolaires » et « extrascolaires ». Parents et enseignants ne peuvent assumer seuls la tâche d'éduquer.

Aux élèves, le projet de loi de leur ministre annonce certes de bonnes nouvelles : revalorisation, en lien avec les communes, de la scolarité dès 2 ans ; adoption de rythmes de la semaine scolaire plus respectueux de leur intérêt supérieur ; ouvertures pédagogiques suscitées par des pistes telles que le projet « plus de maîtres que de classes » ; reconnaissance de la progressivité des apprentissages, de la place des arts et de la culture dans ceux-ci, de l'importance de la coopération entre les élèves...

Mais, aux enfants, Vincent Peillon doit adresser un message moins scolaro-centré et plus ambitieux que celui qui consiste, actuellement, à présenter le Projet éducatif de territoire comme « une politique locale

partenariale au coeur de la réforme des rythmes scolaires ». À la lumière de ses travaux, DEI-France militera pour que la refondation de l'école républicaine contribue non pas à polariser mais à étendre et à consolider la dynamique des projets coéducatifs territoriaux impulsée depuis plus de dix ans par un nombre croissant de communes et d'intercommunalités.

Frédéric Jésu, Vice-président de DEI-France

(Section française de Défense des enfants international)

Envoyer cette page à un ami

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Tous les articles du numéro 44

Téléchargement

Téléchargez ce contenu (format PDF, 35.62 Ko) .

Acteur vie scolaire

AVS liste