Associations mode d'emploi

Accueil > Magazines > Associations mode d'emploi

Associations mode d'emploi

Associations mode d'emploi , le mensuel de référence des professionnels et bénévoles associatifs.
Chaque mois tout ce dont dont vous avez besoin pour bien gérer votre association : L'actualité, pour ne manquer aucune information importante du secteur associatif ; Le juridique pour vous aider à clarifier votre vision sur des sujets complexes ; L'argent, pour optimiser les finances de votre association ; Les partenariats, pour vous accompagner dans vos relations avec les collectivités locales et les pouvoirs publics; les différents secteurs d'activités (sport culture, social...) pour une information plus ciblée ; et enfin les ressources humaines, pour gérer vos salariés et motiver vos bénévoles.

Ajouter au panier Vous abonner (voir tarif )
(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)

A partir de :

85 €

Année européenne du volontariat et du bénévolat : un bilan mitigé

Article du numéro 138 - 01 avril 2012

Débat

L'Année européenne du volontariat et du bénévolat aura permis une mobilisation originale et un programme diversifié. Jeannette Bougrab, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de la Vie associative en a établi un bilan plutôt flatteur. Un avis qui n'est pas partagé par tous.


L'Année européenne du bénévolat et du volontariat (AEBV) avait quatre objectifs : rendre l'accès au bénévolat et au volontariat plus facile, améliorer leur qualité, favoriser la reconnaissance des activités volontaires et sensibiliser les citoyens aux enjeux du bénévolat dans l'UE.

Discrétion
Pas de miracle du côté des médias qui ne se sont pas précipités sur le sujet, même si près de cinq cent événements ont été labellisés sur le site associations.gouv.fr. La faute à un manque flagrant de communication, selon l'eurodéputée socialiste Sylvie Guillaume - sur son blog qui relaie une interrogation générale sur l'efficacité de ces initiatives (année de lutte contre l'exclusion en 2010, puis du volontariat/bénévolat en 2011 et du vieillissement actif en 2012) - quand on voit parallèlement les crédits consacrés à l'aide aux plus démunis être remis en cause tant au plan européen qu'au plan national durant la même période.
S'ajoute à cette critique celle du manque d'investissement financier de l'État et pour certains du bâclage de l'année par le collectif EYV-France.

Dynamique
Même si ces critiques peuvent être entendues, les organisateurs associatifs tirent un bilan un peu plus positif. L'aspect le plus intéressant aura été la volonté commune qui a émergé de différentes composantes de la vie associative regroupées dans le collectif EYV France. Plus de 80 structures de taille et de compétence géographique très variées ont réussi à construire et mettre en oeuvre un programme cohérent permettant de renforcer les collaborations à venir. Pour le collectif, qui regrette les difficultés rencontrées pour faire prendre en compte par l'État les initiatives associatives, c'est bien cette dynamique qui est intéressante. Article à télécharger dans son intégralité ci-dessous.

Envoyer cette page à un ami

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Tous les articles du numéro 138

Téléchargement

Téléchargez ce contenu (format PDF, 97.53 Ko) .