consultation guide des usages, du protocole et des relations publiques

consultationGuide des usages, du protocole et des relations publiques

II • Honneurs militaires

Fiche pratique n° 14 JOURNÉE NATIONALE COMMÉMORATIVE DE L’APPEL HISTORIQUE DU GÉNÉRAL DE GAULLE DU 18 JUIN 1940

 

Le 17 juin 1940, la France sous le gouvernement de Pétain s’apprêtait à vivre une des périodes les plus sombres de son histoire en demandant l’armistice à l’Allemagne nazie. Cependant, l’espoir renaissait le 18 juin 1940 avec l’appel du général Charles de Gaulle s’insurgeant contre cet armistice.

Le message suivant fut prononcé depuis Londres à la radio BBC :

 

« Moi, général De Gaulle, actuellement à Londres,
j’invite les officiers et les soldats français
qui se trouvent en territoire britannique
ou qui viendraient à s’y trouver,

avec leurs armes ou sans leurs armes,

j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement
qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver,
à se mettre en rapport avec moi.
Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre
et ne s’éteindra pas.

Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la Radio de Londres. »

 

Mais comment aujourd’hui parler de cette douloureuse époque ? Comment rassembler le plus grand nombre de personnes et créer un lien avec toutes les générations ? À Puteaux, le 18 juin 2013, nous avons (une nouvelle fois) décidé d’innover.

 

1. Les Stentors

 

Nous avons fait appel au groupe les Stentors.

Il y a tout juste un an, quatre garçons dans le vent débarquaient avec fracas dans le paysage musical français. En reprenant de grandes chansons, symboles de nos belles régions françaises, les Stentors ont aussitôt fait battre le cœur d’un large public. « Voyage en France » a été couronné d’un triple disque de platine (avec plus de 350 000 albums vendus). Le 20 mai 2013, les Stentors sortaient leur nouvel album « Une histoire de France ». À cette occasion, les Stentors remontent le temps en réinterprétant d’illustres chansons créées entre 1868 et 1954, comme « L’hymne à l’amour », « Les feuilles mortes », « Le Temps des cerises » ou « Mon amant de Saint-Jean ». Le clip officiel des Stentors était « Le chant des partisans » que vous trouverez à l’adresse http://www.youtube.com/watch?v=g3D9M5-4tWg.

Nous leur avons demandé d’accepter de chanter lors de notre cérémonie. Bien entendu, c’est sans aucun problème que Sébastien Lemoine et ses complices – le baryton Vianney Guyonnet et les ténors Mowgli Laps et Mathieu Sempere – ont accepté de relever ce défi. C’était la première fois qu’une mairie faisait appel à eux pour une commémoration, donc pourquoi pas ?

Quant à nous, en faisant appel à ce groupe, nous étions persuadés que le taux de participation allait doubler, ce qui fut le cas.

 


 


2. Déroulement

 

Mise en place :

- placement des porte-drapeaux de part et d’autre du monument ;

- « Le Mot France », interprété par les Stentors ;

- levée des couleurs effectuée par le secrétaire adjoint de la FNACA, accompagné d’un enfant du conseil communal des jeunes.

 

Ouvrez le Ban

 

- Discours de Mme Mansat, présidente de l’association pour la mémoire et le souvenir du général De Gaulle ;

- Lecture de l’appel lancé le 18 juin 1940 par le général De Gaulle par les enfants du CCJ ;

- « La marche de la 2e DB », interprété par l’orchestre L’Industrielle ;

- Lecture du message du ministre chargé des Anciens combattants auprès du ministre de la Défense par l’adjoint au maire délégué aux anciens combattants ;

- « Le chant des partisans », interprété par les Stentors ;

- Allocution du maire ;

- « Rhin et Danube », interprété par l’orchestre L’Industrielle.

 

Fermez le Ban

 

- Dépôt de gerbes :

* Association pour le souvenir du général De Gaulle ;

* le conseil communal des jeunes et les enfants des écoles ;

* le président de l’Office municipal des anciens combattants ;

* le conseiller général des Hauts-de-Seine ;

* la municipalité.

 

- Sonnerie aux morts ;

 

- Minute de silence ;

 

- « La Marseillaise », interprétée par l’Industrielle et les Stentors ;

 

- Salut aux porte-drapeaux.

 

À la fin de la cérémonie, les Stentors ont souhaité rendre un hommage appuyé à Denise Gounse. Mme Gounse, résistante dès la première heure, a mené le combat pour la liberté. Le 18 juin, elle fêtait ses 90 ans. C’est donc avec émotion que les Stentors lui ont interprété « Joyeux anniversaire ».

 

Lien de la cérémonie :

http://www.dailymotion.com/video/x1196rx_appel-du-18-juin_news#. Ucq98PmpX6k

 

« L’Appel que nous célébrons aujourd’hui n’est pas un aboutissement ; il constitue le point de départ d’une reconquête qui passera par les armes et par la foi que la France ne peut être à sa place que dans la grandeur.

À ce moment, le général De Gaulle prend conscience de sa responsabilité et de son devoir. Il en mesure également la charge immense et écrasante : « Je m’apparaissais à moi-même, seul et démuni de tout, comme un homme au bord d’un océan qu’il prétendait franchir à la nage. »

Pour le général De Gaulle, l’amour que l’on porte à son pays exclut la haine, le rejet des autres. « Le patriotisme c’est aimer son pays ; le nationalisme c’est détester celui des autres », disait-il.

En ces temps où des tensions fortes apparaissent et traversent la société française, ce message doit être médité par tous. Les discours de rejet, de racisme et d’exclusion de l’autre sont incompatibles avec la République. Tout dans l’âme de la France dit non à l’extrémisme. C’est un poison qui divise, pervertit et détruit.

La République ne reconnaît qu’une seule communauté : la communauté nationale, celle des citoyens.

Le général De Gaulle c’est l’amour de la France. Et les mots prononcés à Londres le 18 juin 1940 sont un message d’espoir, d’avenir. Un héritage pour les générations de la Paix que nous sommes. La France est une Nation ardente et indépendante. Une Nation engagée pour la Paix et pour la Justice. Une voix qui s’élève au-dessus des intérêts particuliers.

Concernant cette cérémonie, je terminerai par cette citation : « L’innovation systématique requiert la volonté de considérer le changement comme une opportunité. » »

 

Nordine CHOUF

Directeur des relations publiques et du protocole de la ville de Puteaux

nordinechouf@voila.fr

  

Pour consulter le contenu dans son intégralité ...

Vous devez être abonné.

Contenu réservé

J'ai un compte

Je m'identifie

Je n'ai pas encore de compte :

Je crée mon compte
 

Vous possédez un compte si vous êtes inscrit sur un des sites du Groupe Territorial ou sur le site lagazettedescommunes.com. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter.


Les sites du Groupe territorial

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.


(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)


Vous n'êtes pas abonné ?

 

Haut de page

Sommaire

Rechercher par mots clés