La Lettre du cadre territorial

Le magazine des professionnels de la gestion territoriale.

Accueil > Magazines > Lettre du cadre

La Lettre du Cadre Territorial

Un magazine à destination des cadres de la filière administrative qui balaye l'ensemble des questions managériales et décrypte l'actualité dans les domaines RH, finances et juridiques sur un ton impertinent, engagé et incisif.

Ajouter au panier Vous abonner (voir tarif )
(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)

A partir de :

119 €

Les collectivités prisent le sport citoyen

Article du numéro 392 - 15 décembre 2009

Boîte à outils

Le sport : un formidable facteur d'apprentissage de la citoyenneté et la vie en société. Nombre de collectivités locales ont fait leur cette affirmation. L'Agence pour l'éducation par le sport (APELS) distingue chaque année, plusieurs d'entre elles avec ses Trophées des collectivités.

Envoyer cette page à un ami

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Tous les articles du numéro 392

Télécharger cet article en PDF

Avec le fort développement de la pratique sportive de ces dernières années, le sport recouvre désormais de multiples enjeux : éducatifs, culturels et sociaux - on recense ainsi 175 000 associations sportives animées par 2 millions de bénévoles ­réguliers, mais aussi économiques et médiatiques. La future organisation des directions régionales de la jeunesse et des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) témoigne d'ailleurs de la prise en compte accrue d'une préoccupation de promouvoir le sport comme un outil d'éducation et d'éveil à la ­citoyenneté, préoccupation aujour­d'hui portée par d'innombrables ­acteurs de terrain. Les collectivités territoriales figurent au premier rang de ces acteurs au quotidien.


Des Trophées pour des collectivités innovantes

Chaque année, l'APELS organise d'ailleurs un appel à projets, les « Trophées des collectivités », qui soutient une ­dizaine de collectivités locales, s'impliquant dans le champ de l'éducation par le sport. Parmi quelques-uns des projets primés cette année, celui de la ville d'Auch (Gers). Auch développe ainsi la prévention auprès de tous les publics, en privilégiant le binôme « santé et ­activité physique ou sportive ». Objectif poursuivi : rendre le citoyen non sportif évaluateur et acteur de son ­développement physique, de son comportement et de son hygiène alimentaire au travers de préconisations.
À Castres (81), également primée, une somme de 1 000 euros est attribuée chaque année à six clubs, en contrepartie d'obligations de mise en place d'activités éducatives et sociales utilisant le sport comme moyen pédagogique. À Dunkerque (Nord), la municipalité organise une semaine de cohésion par le sport permettant à des jeunes ne faisant partie d'aucune structure de découvrir ou de redécouvrir une activité sportive.
À l'issue de cette semaine, les jeu­nes motivés et impliqués se voient offrir la licence et l'équipement nécessaire à la pratique sportive. Ils sont ensuite ­accompagnés financièrement, de ­manière dégressive pendant deux ans.


Un « champion dans ma classe »

Si ces Trophées distinguent les « meilleures » initiatives d'éducation par le sport initiées par des collectivités ­locales, d'autres méritent d'être ­saluées. Le conseil général de la Marne organise ainsi : « Un champion dans ma classe », autour du thème : « sport, activités physiques et citoyenneté ». D'octobre 2008 à février 2009, les 400 élèves des classes de 6e et 5e des deux collèges châlonnais ont partagé l'expérience des athlètes de haut niveau. Les deux sportifs se sont rendus à cinq ­reprises dans les deux établissements scolaires pour initier les enfants à la pratique du karaté et, parallèlement, développer des approches comportementales complémentaires : le plaisir de la pratique sportive, l'effort et la motivation, le respect des règles et d'autrui, la tolérance et la solidarité, la connaissance et la maîtrise de soi. Le succès de l'opération a été tel que le conseil général envisage déjà de la ­renouveler et d'en faire bénéficier d'autres collèges !


Acteurs du Sport

Le magazine du réseau sportif
Actualité, innovations, politiques sportives, veille juridique... Acteurs du Sport, le magazine de formation et d'information pour tous les acteurs du réseau sportif.
Mensuel, 32 pages, dont deux fiches techniques.
Pour recevoir un numéro gratuit : aurelie.niemaz@territorial.fr


« Une belle leçon citoyenne »

Philippe Michelot,
vice-président en charge
des sports au conseil général de la Marne

« Un champion dans ma classe », c'est une expérience voulue par le conseil général sur le thème de la conjugaison du sport et de la citoyenneté. Le choix de la discipline, les arts martiaux et notamment le karaté, et l'implication d'athlètes de haut niveau étaient la base de réussite du projet, avec l'appui indispensable de l'équipe éducative. C'est pourquoi, nous avons souhaité inviter deux champions du monde de karaté, Serge Serfati et ­David Félix, deux générations de champion. Nous les avons fait rencontrer tous les élèves de 6e et de 5e de deux établissements, un public et un privé.
J'ai pu assister lors des séances à un vrai moment de plaisir partagé et de complicité entre des jeunes d'horizon divers, très demandeurs, et des athlètes de haut niveau qui évoquaient leur passion pour le sport, montraient le plaisir de la pratique, l'effort et la motivation nécessaires à toute activité sportive, tout en expliquant les règles à respecter.
Cette opération a permis de mettre en exergue les valeurs du travail, du goût de l'effort et le respect des autres, tout en contribuant au développement de la maîtrise des gestes et de l'émotion. Comme le dit Serge Serfati : « Être champion, c'est avoir envie de s'exprimer, de vouloir partager, d'accompagner les doutes de son équipe, d'être toujours ensemble. C'est être un homme ordinaire avec une volonté extraordinaire ». Une belle leçon ­citoyenne à retenir pour nos collégiens !


« Les messages des professionnels sont entendus »

Michel Bournat,
maire de Gif-sur-Yvette

« Les élus de Gif ont la conviction que la prévention passe par l'éducation, d'où l'opération PREVAGIF (PREVention À Gif) qui utilise l'activité sportive comme vecteur pédagogique. Chaque année, une cinquantaine de jeunes (10 - 17 ans) qui se déplacent en VTT à l'occasion d'un « raid » itinérant, sont encadrés par des institutionnels : policiers municipaux, pompiers, anciens gendarmes, service jeunesse de la ville. Grâce à cette activité sportive VTT complétée par d'autres ateliers (escalade, descente en rappel), les messages développés sont le respect d'autrui, le sens des responsabilités, l'assistance et la solidarité, l'écocitoyenneté, la sécurité routière.
Dans un climat de confiance et détendu, les messages des professionnels sont entendus et mis en œuvre ; le regard porté sur les représentants des institutions évolue également. Il est difficile de quantifier l'impact de cette démarche mais à ce jour, plus de 300 jeunes ont participé à cette action, certains sont devenus pompiers volontaires, d'autres participants sont devenus encadrants et notre taux de délinquance est très faible. Le lien de causalité, résultant aussi d'autres actions, est pour nous évident. C'est une opération originale d'éducation à la citoyenneté par le sport ».
Contact : 01 69 18 69 18


« Valoriser le travail des associations sportives »

« En lançant le projet « canton d'été » en 2008, nous n'imaginions pas avoir autant de retours positifs. L'idée de base est partie de deux constats, le premier c'est que nous disposons d'un réseau associatif sportif dense et le second, c'est la volonté politique de faire vivre un esprit plus intercommunal et solidaire.
Dès 2006, les élus ont souhaité travailler avec les associations sportives pour élaborer une politique de développement et de coopération. Assez rapidement, l'idée d'organiser quelque chose ensemble est apparue, nous permettant de pouvoir valoriser le travail des associations sportives. Pendant les deux premières semaines du mois de juillet, nous aménageons sur une grande place située sur le chef-lieu du canton (la commune de Rugles), différents espaces, notamment sablés, offrant la possibilité aux familles de découvrir ou de pratiquer différentes activités sportives et culturelles.
Les associations sont associées à la préparation (organisation, propositions et pratiques d'activités, tenue de la buvette restauration...)
Cette année nous avons pu présenter 27 disciplines sportives différentes. Près de 50 bénévoles s'investissent pleinement durant des deux semaines.
Avec 11 800 entrées en 2009, dont 70 % sont des personnes du canton (toutes les communes sont touchées), nous sommes plus que satisfaits.
Les associations y trouvent leur compte, financièrement d'abord, puisqu'elles perçoivent l'intégralité des recettes de la buvette restauration mais aussi en terme d'adhésion, puisque certaines sections sportives ont vu leur nombre d'adhérents augmenter de 25 % depuis que l'opération a démarré en 2008. Une troisième édition verra le jour en 2010 ! »


Alain Abadie, Coordonnateur du projet de territoire
Thierry Crestot, éducateur sportif, communauté de communes de canton de Rugles (Eure)

Contact : 02 32 24 63 55