La Lettre du cadre territorial

Le magazine des professionnels de la gestion territoriale.

Accueil > Magazines > Lettre du cadre

La Lettre du Cadre Territorial

Un magazine à destination des cadres de la filière administrative qui balaye l'ensemble des questions managériales et décrypte l'actualité dans les domaines RH, finances et juridiques sur un ton impertinent, engagé et incisif.

Ajouter au panier Vous abonner (voir tarif )
(Règlement par CB, chèque bancaire ou mandat administratif)

A partir de :

119 €

Management : de l'expérience !

Article du numéro 368 - 01 novembre 2008

Cahier RH - Tribune

C'est en France que les salariés sont les plus insatisfaits de leurs managers. Pas étonnant : le fonctionnement de nos organisations est souvent une coexistence problématique entre les aveugles et les muets. Ceux qui parlent et décident ne savent pas et ceux qui savent ne parlent et ne décident pas.

Envoyer cette page à un ami

Soyez le premier à rédiger un commentaire !

Tous les articles du numéro 368

Télécharger cet article en PDF

Bernard Lorreyte- Bernard Lorreyte Conseil

 Ce n'est pas la première fois qu'une enquête 1 souligne les faiblesses du « management à la française ». Principaux griefs formulés : trop de distance, de formalisme et de rigidité, manque d'écoute et de dialogue.

Nos dirigeants sont formés dans de grandes écoles administratives et scientifiques qui valorisent la pensée abstraite, le raisonnement logique, l'intelligence déductive et non les compétences relationnelles, la créativité ou la connaissance d'un métier. Henry Mintzberg, notamment, a dénoncé le développement d'un management de plus en plus cérébral, pratiqué par des individus brillants mais coupés de la réalité, qui savent disserter sur les ­solutions possibles pour une entreprise sans en avoir acquis une expérience concrète, parce qu'ils ont été ­parachutés directement à des postes importants.

Contact: bernardlorreyte@wanadoo.fr


Le bon manager : un praticien réflexif

Le management ne s'apprend ni dans les manuels, ni à l'université ou dans les grandes écoles, mais dans l'expérience, à condition d'en tirer le meilleur profit. Actualiser ou approfondir ses connaissances, en acquérir de nouvelles, tirer les leçons de l'expérience constituent des impératifs pour tout professionnel soucieux d'évoluer et d'être à la hauteur des changements de son environnement. Dans des univers professionnels de plus en plus mouvants et complexes, la capacité d'apprentissage tout au long de la vie professionnelle devient ­déterminante, notamment pour les managers dont le lot quotidien est d'être confronté à la nouveauté et à la complexité des situations et problèmes à résoudre. Cela requiert une attitude permanente à la fois d'ouverture, de curiosité, d'écoute, d'humilité et une capacité à se remettre fréquemment en question. Notre système de formation des élites est loin de préparer à un tel état d'esprit et, dans nos procédures de recrutement, le diplôme reste plus déterminant que l'expérience.

1. Enquête BPI-BVA menée
auprès de 5 000 salariés
dans 10 pays, dont 8 européens.